RÉPERTOIRE DES PARISIENS
Aide à la recherche

  1. Limites du répertoire
  2. Ce répertoire a pour objectif de faciliter les recherches biographiques et prosopographiques pour un grand nombre de personnages ayant eu, durant les trois derniers siècles du Moyen Age, une activité artisanale, commerciale, universitaire ou juridique à Paris, pour ceux ayant eu charge d'âmes et ceux ayant occupé une fonction ou un office à la Cour ou à l'Hôtel du roi à Paris, y compris quelques personnages de la haute aristocratie nommés aux plus hautes fonctions.
    Jusqu'en 1418, l'itinérance de la Cour ne nous pose pas problème car Paris reste au centre du royaume. Pour les règnes de Charles VII, Louis XI, Charles VIII et Louis XII, nous avons logiquement exclu – mais des erreurs peuvent subsister – les personnages attachés aux cours décentralisées telles que Poitiers, Tours, Bourges pour ne retenir que ceux attachés au service du Parlement ou de la chancellerie du Palais à Paris, ou ceux impliqués dans des activités financières parisiennes, même limitées dans le temps (ex. Jacques Cœur).
    Pour rester dans les limites que nous nous sommes fixées, nous n'avons pas retenu les nombreux personnages de la noblesse provinciale possédant une résidence dans la capitale mais n'ayant ni charge ni office à Paris.
    Concernant le monde universitaire, nous n’avons pas répertorié les maitres de la Faculté des Arts ; nous renvoyons nos lecteurs aux ouvrages d’Olga Weijers qui font référence, notamment Le Travail intellectuel à la Faculté des arts de Paris : textes et maîtres (ca. 1200-1500), Turnhout, Brepols, 2011.
    Les maitres en théologie et en décret seront progressivement intégrés dans notre base.
    Dans le domaine de l'artisanat, à quelques exceptions près, nous n'avons recensé que les personnages dont sont connus à la fois le prénom, le nom et l'activité, ce qui exclut de fait des milliers d'artisans connus par leur seul prénom.

  3. Comment rechercher un personnage ? (Difficultés inhérentes aux variations d'écriture des noms propres).
  4. À part quelques rares occurrences en latin ou en italien (en italiques), les noms propres sont enregistrés dans la graphie la plus usuellement retenue par les historiens modernes dans l'index de leurs ouvrages, généralement dans une forme semi-modernisée. Mais dans de nombreux cas, la multiplicité des formes d'écritures nous a amenés à uniformiser des noms au détriment des variantes authentiques, ce qui peut nécessiter, pour nos lecteurs, une recherche progressive avec plusieurs saisies orthographiques. En gardant à l'esprit les règles suivantes :

    Nous conseillons à nos lecteurs de ne pas saisir la dernière lettre du nom car c'est celle qui a le plus de chance de varier ; par ex. la lettre t remplace très souvent la lettre d comme dans Lombart. Pour vous aider, de nombreux renvois faciliteront les recherches.

  5. Les données d'une fiche-personnage

  6. L'arborescence des métiers et des offices
  7. La mise en une arborescence unique de plus de 500 métiers, offices, charges, titres de grands dignitaires n'a pas été sans difficultés ni sans concessions. Son but est de permettre l'affichage d'une liste, classée au choix par date ou par ordre alphabétique, des personnages ayant exercé tel métier ou tel office choisi. Une certaine persévérance est demandée au lecteur dans ses recherches mais, à l'exception des métiers rares et de quelques offices peu renseignés, l'arborescence couvre tout l'éventail des activités.
    Sur demande à l'adresse ci-dessous, toute recherche sur un métier rare ou un autre critère particulier peut être envisagé.

     

  8. Vous souhaitez signaler une erreur
  9. La saisie d'une telle quantité de données a pu générer un certain nombre d'erreurs dont nous nous excusons par avance. Nous vous remercions de nous les signaler en écrivant à l'adresse suivante :

    contact@parismoyenage.fr