PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

Vie et pratiques religieuses




+++ BÉRIOU (Nicole). L’avènement des maîtres de la parole : la prédication à Paris au XIIIe siècle. Paris, (coll. Études augustiniennes, série Moyen Age et Temps modernes, 31-32),1998. 2 vol., XIII-954 p., bibliogr., index.  -
 
+++ Breviarium parisiense. Impressum Parisiis ad solem auratum, in vici Sorbonici, opera M. Georgii Vuolf [Georg Wolf], Maii anno 1492. In-8° goth., fig.   -
Rarissime petit bréviaire parisien.
 
+++ [Breviarum]. Sans titre. Au v° du f. 202 : Ecclesiae parisiensi accomodatum ordinaruium seu breviarium, consummatam Anno Dni M° CCCC° LXXIX [1479] in vigilia, anunciationis dnice ante pascha, Deo gartias. In-8°, goth. 417 f.  -
Ouvrage rarissime. « C’est la plus ancienne édition imprimée du Bréviaire parisien » (V. Dufour).
 
+++ Breviarum magnum ad usum Parisiensem, continens horarum Canonicarum ordinarium […]. [Éd. Jean Le MUNERAT] Actum Parisiis per Johannem de Prato, anno MCCCCXX et XII [1492]. In-fol. goth. 352 f., grav.  -
Ouvrage rarissime. « La Bibliothèque nationale conserve deux exemplaires de cette édition imprimée sur vélin » (V. Dufour).
  
+++ LA SELLE (Xavier de). Le service des âmes à la Cour : confesseurs et aumôniers des rois de France du XIIIe au XVe siècle. Préf. de B. Guenée. Paris, École des chartes (Coll. Mémoires et documents de l'École des chartes, 43), 1995. In-8°, 364, p., bibliogr., 10 p. j., pl. avec 4 fig., index.
Contient 115 notices biographiques des confesseurs, aumôniers et sous-aumôniers des rois, des reines et dauphins. Ouvrage de référence pour ce sujet.
 
+++ Missale Parisiense. Paris, Jean Du Pré et Didier Huym, 22 sept. 1481. In-fol.  -
Ouvrage rarissime. Ce missel est le plus ancien imprimé à Paris, à l’usage de Paris. Quatre exemplaires sont connus.
 
+++ Missale Parisiense. Paris, Ulrich Gering et Berthold Rembolt pour Simon Vostre, 24 décembre 1497. In-fol., [8]-242-40-[5] f., gr.  -
Missel à l'usage du diocèse de Paris. Ecrit sur 2 colonnes, en gothique de forme, rubriqué et enluminé. La notation musicale est semblable à celle des missels manuscrits du 14e siècle.
 
+++ Missale parvum ad usum insignis ecclesiae Parisiensis nuper Parisiis accuratissime castigatissime quae impressum cum pluribus missis nativis. (In fine: ) Impressum autem Parisiis per Wolffgangum Hopylius impensis honestorum vivorum Simonis Vostre, atque Thielmanni Kerver, anno millesimo quigentisimo quito [1505] kalendas Augusti, In -8°, 7-220-64 f. goth., notation musicale.  -
Ouvrage rarissime. Missel à l'usage de Paris, réimpression de celui de 1481.
 
+++ Incipit Missale secundum Ecclesiae Parisiensis [à la fin :] Orate pro magistro Johanne Le Munerat, ordinatore hujus Missales. Paris, 1481. In-fol goth.  -
Rarissime premier missel de Paris imprimé. « Il existe aussi un Missel de Paris, imprimé à Venise en 1487, 1 vol., in-8°, Il est conforme à la 1ere éd. faite à Paris. Le Munerat donna successivement plusieurs éd. du Missel. On en conserve encore de 1489, 1491, 1496 et 1497 [Diurnale ecclesie Parisiensis] » (V. Dufour).
 
+++ VIDIER (Alexandre). « Les marguilliers laïcs de Notre-Dame de Paris (1204-1790), Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XL, 1913, p. 117-402, plan et t. XLI, 1914, p. 131-345, 64 p. j., II append.
> Extr. : Paris – Nogent-le-Rotrou, Impr. de Daupeley-Gouverneur, 1914. In-8°, 504 p.
Étude de référence pour ce sujet. Les pièces justificatives sont aussi d'un grand intérêt : statuts des marguilliers (1311-1316) ; documents relatifs au temporel de la marguillerie (avec d'intéressantes mentions de lieux-dits hors les murs).
  
+++ WRIGHT (Craig). Music and ceremony at Notre-Dame of Paris, 500-1550. Cambridge – New York – Melbourne, Cambridge University Press (Coll. Cambridge studies in music), 1989. 26 cm, XVII-400 p., ill.  -
 
++ BÉRIOU (Nicole). « La prédication au béguinage de Paris pendant l’année liturgique 1272-1273 », dans Recherches augustiniennes, n° 13, 1978, p. 105-229. -
 
++ BOVE (Boris). « Espace, piété et parenté à Paris aux XIIIe-XIVe siècle, d’après les fondations d'anniversaire des familles échevinales » dans Religion et société urbaine au Moyen Age, Etudes offertes à Jean-Lous Biget, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000, p. 253-281.  -
 
++ CHIFFOLEAU (Jacques). « Les processions parisiennes de 1412 : analyse d'un rituel flamboyant », Revue historique, 114e année, t. 284, 1990, p. 37-76, annexes, plans.
Excellente étude sur les raisons et les circonstances de la multiplication des processions à Paris durant l'été 1412 : contexte historique, attentes religieuses et politiques, esthétisation des rites... Les itinéraires sont synthétisés sur des plans et dans les tableaux de l'annexe 2.
 
 
++ DÉPREZ (Eugène). « Une représentation du Mystère de la Passion à Paris sous Charles V (Pâques 1380) », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 25e année, 1898, p. 40-45, p.j.
Une représentation du Mystère qui se termine par la mort accidentelle d'un participant du fait de l'emploi maladroit de poudre à canon.
 
++ DOUËT D'ARCQ (Louis-Claude). « Des frais d'enterrement dans Paris au XIVe siècle », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. IV, 1877 (1878), p. 125-139, 3 p.j.
> Extr. : Paris – Nogent-le-Rotrou, Impr. Daupeley-Gouverneur, 1878. In-8°, 19 p.
Au sujet de Jean Roussel, chapelain de la Sainte-Chapelle, enterré dans la chapelle Saint-Michel en 1385, et Pierre de Saint-Médard, chapelain fermier de la chapelle Saint-Michel.
 
++ ERLANDE-BRANDENBURG (Alain). Le roi est mort : étude sur les funérailles, les sépultures et les tombeaux des rois de France jusqu'à la fin du XIIIe siècle. Genève - Paris, Droz (Coll. Bibliothèque de la S.F.A., 7), 1975. In-4°, 214 p., 45 pl. avec 159 fig., index, bibliogr.
Remarquable étude. Les historiens de Paris seront particulièrement intéressés par le ch. I de la 1ere partie : « Les sépultures des souverains mérovingiens », le ch. II de la 3e partie « La sculpture funéraire royale à Paris au XIIIe siècle» et enfin par le « Catalogue des tombeaux des souverains mérovingiens ».
 
++ FAVIER (Jean). « Garde qu'enfer n'ait de nous seigneurie…», ch. III dans François Villon. Paris, Fayard, 1982, p. 67-83.
Aspects des pratiques religieuses parisiennes au milieu du Xve siècle.
 
++ FAVIER (Jean). « Foi et piété », ch. XXV dans Le Bourgeois de Paris au Moyen Âge. Paris, Tallandier, 2012, p. 541-568.
La piété à Paris, les processions, les paroisses, les confréries, les œuvres de charité.
 
++ FRITSCH-PINAUD (Laurence). « La vie paroissiale à Saint-Jacques de la Boucherie au XVe siècle », Paris et Île-de-France, Mémoires, t. 33, 1982, p. 7-97.  -
 
 
++ GOROCHOV (Nathalie). « Les pratiques religieuses des étudiants parisiens au Moyen Age » dans Religion et société urbaine au Moyen Age, Etudes offertes à Jean-Lous Biget, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000.  - -
 
++ GRANDEAU (Y.). « La mort et les obsèques de Charles VI », Bulletin philologique et historique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1970, p. 133-186.  --
 
++ GUENÉE (Bernard). « Liturgie et politique : les processions spéciales à Paris sous Charles VI », dans Saint-Denis et la royauté. Etudes offertes à Bernard Guenée, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 23-49.  -
 
 
++ KUCHENBUCH (Ludolf), MORSEL (Joseph) et SCHELER (Dieter). « La construction processionnelle de l'espace communautaire », dans Ecritures de l'espace social. Mélanges d'histoire médiévale offerts à Monique Bourin, Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, p. 139-182.  -
« Excellent article consacré aux Rogations en général mais qui parle très souvent des rogations parisiennes » (W. Blanc).
 
++ LA CROIX (Abbé E.). Le miracle de la sainte Hostie de 1290, à Paris. Notice sur l'hostie miraculeuse de la rue des Billettes, avec le texte et les documents originaux qui attestent le miracle. Paris, 1890. In-18, 72 p., grav. -
++ LALOU (Elisabeth). « Les cordonniers metteurs en scène des mystères de saint Crépin et saint Crépinien », Bibliothèque de l’Ecole des chartes, t. 143, 1ere livraison, 1985, p. 91-115, 3 p.j.
Voir le ch. II « La confrérie des cordonniers de Paris, fondée à Notre-Dame de Paris », avec les lettres patentes de Charles V autorisant cette confrérie en  1379 (en p.j.).
 
++ LE BRAS (Gabriel). « Paris, seconde capitale de la Chrétienté, Revue de l'histoire de l'Église de France, t. XXXVII, janv.-juin 1951, p. 5-17. -
 
 
++ MIROT (Albert) et MAHIEU (Bernard). « Cérémonies officielles à Notre-Dame au Xve siècle » dans Huitième centenaire de Notre-Dame de Paris, Congrès des 30 mai-3 juin 1964, Paris, Vrin, 1967, p. 223-290.
Récits détaillés et référencés des cérémonies qui eurent pour cadre Paris et sa cathédrale : les obsèques du dauphin Louis (1415) ; celles de Charles VI (1422) ; le sacre de Henri VI (1431) ; les obsèques de la duchesse de Bedford (1435) ; l’entrée de Charles VII (1437) ; le cortège funèbre de Charles VII (1461) ; l’entrée de Louis XI à Paris (1461) et bien d’autres.
 
++ PARAVICINI (Werner) et SCHNERB (Bertrand). « Les "investissements" religieux des ducs de Bourgogne à Paris », dans Paris, capitale de ducs de Bourgogne, Ostfildern, Thorbecke Verlag, 2007, p. 185-218, nbr. extr. de documents.
Relation des ducs avec les églises, couvents et autres institutions parisiennes : donations, fondations, fréquentations des églises, relations avec le clergé, etc.
 
++ PERDRIZET (Paul). Le calendrier parisien à la fin du Moyen Age d'après le bréviaire et les livres d'heures. Paris, Les Belles Lettres (Coll. Publications de la Faculté des Lettres de l'Université de Strasbourg, 63), 1933. Gr. in-8°, 314 p., 31 fig. in et h.-t., bibliogr., index.  -
 
++ PERDRIZET (Paul). Le calendrier de la nation d'Allemagne de l'ancienne université de Paris. Paris, Les Belles Lettres (Coll. Publications de la Faculté des Lettres de l'Université de Strasbourg, 79), 1937. 25 cm, XIV-120 p., XX f. de pl., bibliogr., index.  -
 
++ VAN MOE (Émile-Aurèle). « Journal des sermons de Paris au XIIIe siècle », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 53e année, 1926 (1927), p. 57-60.  - -
 
++ VINCENT-CASSY (Mireille). « Pèlerinage et processions à la fin du Moyen Âge : l'exemple parisien », dans Cathédrales et pèlerinage aux époques médiévale et moderne, dir. C. VINCENT et J. PYCKE, Louvain-la-neuve (Bibliothèque de la Revue d'histoire ecclésiastique, 92), 2010, p. 21-39.  -
 
+ BONNARDOT (Alfred). « Le cierge votif de 1357 », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 2e année, 1875, p. 40-42.
Quittance retrouvée pour l'achat d'un cierge destiné à brûler jours et nuits en l'église Notre-Dame de Paris durant l'absence du roi Jean le Bon. L'auteur reprend (naïvement) la légende prétendant que le cierge aurait eu la longueur du pourtour de Paris.
 
+ CARON (Augustin-Pierre-Paul). Notice historique sur les rites de l'Église de Paris. Paris, A. Le Clère, 1846. In-8°, 76 p.
Rites pratiqués par l'Eglise de Paris depuis l'époque des premiers missels imprimés (1481).
 
+ COHEN (Gustave). « Le théâtre à Paris et aux environs à la fin du XIVe siècle », Romania, n° 152, octobre 1909.
> Autre parution : Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, t. 37, 1910, p. 83-88.
Sur l'usage de jouer chaque année le Mystère de la Passion, attesté pour Paris en 1380, 1381, 1399 et 1402.