PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

Rues et édifices de la rive gauche, au-delà de l’enceinte de Philippe Auguste




+++ BERTY (Adolphe). « Recherches historiques et topographiques sur les terrains de la paroisse Saint-Sulpice qui étaient encore en culture au XVIe siècle », Revue archéologique, XIIIe année, 1ere partie, 1856, p. 137-146, 199-217 et 2e partie, 1857, p. 416-433 et 649-676.
Bien que ce mémoire soit l’analyse d’un arpentage fait en 1529, il se réfère à nombreux et intéressants éléments topographiques concernant les siècles précédents. Il est toutefois rarement référencé.
 
+++ BERTY (Adolphe) et TISSERAND (Lazare-Maurice), Topographie historique du Vieux Paris. Régions du Bourg Saint Germain et du Faubourg Saint-Germain. Ouvrage commencé par feu A. Berty continué et complété par L.-M. Tisserand. Paris, Impr. Nationale (Histoire Générale de Paris). 2 vol. in-fol. : — Région du bourg Saint-Germain. 1876. XXVIII-423 p., 12 gr., 47 pl. — Région du faubourg Saint-Germain. 1882.  XX-533 p., 34 pl., 5 gr. 3 plans.  -
 
+++ BOUILLART (Dom Jacques). Histoire de l'abbaye royale de Saint-Germain des Prez, contenant la vie des abbez qui l'ont gouvernée depuis sa fondation, les hommes illustres qu'elle a donnez à l'Eglise & à l'Etat,les Privileges accordez par les souverains pontifes & par les évêques, les dons des rois, des princes & des autres bienfaicteurs ; avec la description de l'église, des tombeaux & de tout ce qu'elle contient de plus remarquable ; le tout justifié par des titres authentiques, & enrichi de plans & de figures. A Paris, Chez G. Dupuis, 1724. In-fol., [20]-328-CLXXXVIII-[30] p., 24 pl. gravées dont 3 plans h.-t. et 1 front., table, p.j.  -
 
+++ BRONGNIART (abbé Marcel). La Paroisse Saint-Médard au faubourg Saint-Marceau. Paris, A. et J. Picard, 1951. In-16, 152 p., pl.  -
 
+++ LEHOUX (Françoise). Le Bourg Saint-Germain-des-Prés depuis ses origines jusqu'à la fin de la Guerre de Cent Ans. Paris, l'Auteur, 1951. In-4°, XVIII-475 p., 2 plans h.-t., index.  -
 
+++ ROULEAU (Bernard). Villages et faubourgs de l'ancien Paris : histoire d'un espace urbain. Paris, Le Seuil (Coll. Espacements), 1985. In-8°, 379 p., ill., plan in-t., bibliogr., index.   -
 
 
++ ANGER (Dom Pierre O.S.B.). Les dépendances de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Paris, (Coll. Archives de la France monastique), 1900-1909. 3 vol. in-8°. — T. I : Seine et Seine-et-Marne. Paris, Libr. Veuve Ch. Poussielgue, 1906.  -
 
++ BANASSAT (Marcel). « La rue Mouffetard méconnue et retrouvée », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 148, nov. 1971, p. 78-85 et n°  149, déc. 1971, p. 97-107.
Résumé d'une conférence. Bonne étude de topographie historique, du Moyen Age au Xxe siècle.
 
++ BERTY (Adolphe). Etude historique et topographique sur les deux Prés aux Clercs et la petite Seine. Paris, A. Leleux, 1855. In-8°. 30 p., paginé 381-409, plans. Extr. de la Revue archéologique, 12e année. -
 
++ Du bourg St-Marcel aux Gobelins. Monographie du XIIIe arrdt. [Collectif]. Paris, Les Editions municipales, 1971. In-8°, 148 p., fig., plans.
Ouvrage intéressant malgré le style « télégraphique » et la quasi-absence de références.
 
++ BRONGNIART (abbé Marcel). « Le Riche Bourg aux XIVe et XVe siècles », Bulletin de la Société historique du XIIIe arrondissement, oct. 1971, p. 3-6. --
 
++ BUSSON (Didier). « Aux origines du Bourg-Saint-Marcel », dans Le 13 Arrt., une ville dans Paris. [Collectif]. Paris, Délégation à l'Action artistique de la Ville de Paris (Coll. Paris et son patrimoine), (1993), p. 34-43, ill.
Le champ de sépultures de Saint-Marcel et les églises du Haut Moyen Age.
 
++ CONCASTY (Marie-Louise). « Le bourg de Saint-Marcel des origines au XVIe siècle », Ecole nationale des chartes, Position de thèses, 1937, p. 25-37.   --
 
++ FIERRO (Alfred). « Que cache la Tombe Issoire ? » dans Mystères de l’histoire de Paris, Paris, Parigramme, 2000, p. 197-202, bibliogr.
Bonne synthèse des différentes conjectures.
 
++ FLANDREAU (A.). « L’abbaye royale de Notre-Dame de l’Humilité de Longchamp », dans Le 16e. Chaillot, Passy, Auteuil : métamorphose de trois villages, textes réunis par Béatrice DE ANDIA. Paris, Délégation à l’Action artistique de la Ville  de Paris, 1991, p. 52-60, fig., plan.
L’abbaye fondée par saint Louis fut détruite en 1790. Description, règle monastique, biens et revenus de l’abbaye.
 
++ FLEURY (Michel). « Les découvertes archéologiques faites 8, rue de l'Abbaye (6e): restes de la chapelle de la Vierge de l'abbaye de Saint-Germain des Près et d'un bâtiment antérieur », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 2 juillet 1962, p. 8-11.  - -
 
++ FOURQUIN (Guy). Les campagnes de la région parisienne à la fin du Moyen Age, du milieu du XIIIe siècle au début du XVIe siècle. Paris, Presses universitaire de France, 1963 (1964). Gr. in-8°, 585 p., [4] de pl., [15] de fac-sim., fig., plans.  -
 
++ JACOB (Andrée) et LÉRI (Jean-Marc).  Vie et histoire du VIe arrondissement : Monnaie – Odéon – Notre-Dame des Champs  – Saint-Germain des Prés. Paris, Hervas, 1986. 26 cm, 160 p., nbr. ill., plan.
Les pages 6 à 30 forment une très bonne introduction à l'histoire médiévale de la partie occidentale de la rive gauche.
 
++ JOUBERT (Xavier). Vaugirard et Grenelle au fil des siècles : histoire du quinzième arrondissement. Préf. de H. Monmarché. Paris, S.P.I.G., 1960. 24 cm, 240 p., fig., plans.
> Autre éd. : Issy-les-Moulineaux, S.P.I.G., 1963. 24 cm, 258-[2] p., ill., 1 pl., bibliogr.
Ceux qui ne pourraient avoir accès aux ouvrages de L. Lambeau pourront, à défaut, se rabattre sur ce livre. Dans les premiers chapitres, il résume de façon claire et simple la genèse des deux villages et l'histoire de Simon de Bucy. L'absence de référence est regrettable.
  
++ LAMBEAU (Lucien). Histoire des communes annexées à Paris en 1859 : Vaugirard. Paris, Ernest Leroux, 1912. In-4°, II-538 p., 3 plans et 9 pl. h.-t., p.j., index. -
 
++ LEBORGNE (Dominique). Promenades d'architecture et d'histoire. Saint-Germain-des-Prés et son faubourg : évolution d'un paysage urbain. Paris, Parigramme, 2005. 24 cm, 639 p., nbr. ill. et plans, bibliogr., index.
Chacune de 12 promenades s'organise autour d'un site important (abbaye de Saint-Germain-des-Prés, enceinte, Pré aux Clercs, etc.) dont l'évocation historique – digest sérieux – précède une recherche des vestiges du passé, rue par rue,  maison par maison. Le guide pèse plus d'un kilogramme !
 
++ LOMBARD-JOURDAN (Anne). « Oppidum et banlieue : sur l'origine et les dimensions du territoire urbain », Le Moyen Age, n° 27, 1972, p. 373-395. -
 
++ REBUFAT (Jean). Histoire de la Paroisse Saint-Lambert de Vaugirard. Paris, l’Auteur, 1930. In-4°, 382 p., ill.  -
> Extr. : Paris, l’Auteur, 1935. In-8°, 380 p., fig., plans, fac-sim.
 
++ REULOS (Michel). « La seigneurie de Sainte-Geneviève hors les murs », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 222, fév. 1980, p. 24-27.
Des points de repères utiles pour l’histoire des terres de Saint-Médard.
 
++ ROBLIN (Michel). « De Lourcines à la Tombe-Issoire », Paris et Île-de-France, Mémoires,  t. XV, 1964 (1965), p. 7-42, plan.
Lourcines apparaît dans les textes à la fin du XIIe siècle. L’étude porte sur les origines de ce toponyme, sur l’extension du lieu-dit, sur ses carrières de pierres, sur la situation de la Tombe-Issoire : un tertre (tombissoire) et non une  tombe.
 
++ ROBLIN (Michel). « Les origines rurales du XIIIe arrondissement de Paris », Paris et Île-de-France, Mémoires,  t. XX, 1969 (1972), p. 7-48, plan.
L’auteur passe en revue tous les lieux-dits situés sur les terroirs de Saint-Marcel, d’Ivry, de Gentilly, annexés à Paris depuis 1860.
 
++ ROBLIN (Michel). Quand Paris était à la campagne. Origines rurales et urbaines des vingt arrondissements. (Paris), Picard, 1985. Gr. in-8°, 255 p., 40 ill., 16 plans, bibliogr., index.
Passés les chapitres sur les arrondissements centraux, qui n'innovent guère, le travail de Michel Roblin explique remarquablement bien comment, le long des voies anciennes, se sont développés les hameaux, les villages qui se sont peu à peu agglomérés pour former notre Paris moderne. On regrettera toutefois que les innombrables lieux-dits du cadastre napoléonien n'aient pas donné lieu à plus de recherches.
 
 
 
++ ROUX (Simone). « L'effacement de la campagne sous la poussée urbaine : la rive gauche de Paris au XIIIe siècle », dans Le village médiéval et son environnement, études offertes à J.-M. Pesez, Paris, Publications de la Sorbonne, Paris, 1998, p. 637-646.  -
 
++ TOULOUSE (Etienne). Le quartier des portes Saint-Germain et de Bucy à Paris entre 1250 et 1490. Mémoire de maîtrise histoire Paris 4-Sorbonne, 1989. 29 cm, 177 p., bibliogr., index. -
Consultable à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.
 
++ VERLET (Hélène). « Les bâtiments monastiques de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés », Paris et Île-de-France, Mémoires,  t. IX, 1957-1958 (1958), p. 9-68, ill., plans.  - -
 
++ VIRÉ (Marc). « Approche historique des carrières de calcaire grossier sous le Val-de-Grâce de Paris », dans Actes du 117e Congrès nat. des sociétés savantes, Clermont-Ferrand, 26-30 oct. 1992, colloque Carrières et construction, C.T.H.S., 1993, p. 117-131.
Des carrières à ciel ouvert ont été en exploitation dans ce secteur dès le XIIe siècle. D'autres, souterraines, étaient très proches de l'ancien Séjour de Valois.
 
++ VIRÉ (Marc). « La carrière du ‘’Chemin de Port-Mahon’’ à Paris. Étude d’exploitations médiévales par les textes et par l’archéologie », dans Carrières et constructions en France et dans les pays limitrophes, III, [119e Congrès nat. des sociétés historiques et scientifiques, Amiens, 26-30 octobre 1994], dir. J. LORENZ. Éd. du C.H.T.S., 1996, p. 265-277, 4 fig.
Quelques rares mentions témoignent de l’exploitation des carrières de la Tombe-Issoire dès le XIVe siècle pour le compte des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Textes et traces se complètent  pour définir une histoire du lieu.
 
+ AUBERT (Chanoine Léon). Le Petit Montrouge et l'église Saint-Pierre. Paris, Mersch et Seitz,1938. In-8°, 269 p., 12 ill., tables.
La première mention de Montrouge remonte à l'année 1194, sous le nom de Rubeo Monte : voir le début de première partie.
 
+ BARROUX (Robert). « La grand'rue de Paris », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 9, déc. 1955, p. 2-9.
Résumé d'une conférence. Survol des édifices anciens de la rue Saint-Jacques.
 
+ BESSON. « La rue Mouffetard et son histoire », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, janv. 1955, p. 2-8. --
Résumé d'une conférence.
 
+ BONNY (Louis). « Aperçu historique sur les origines du 13e arr. », Société historique & archéologique du XIIIe arrondissement, mars 1963, p. 7-13.
Vraiment très superficiel. Voir plutôt M. Roblin.
 
+ BRONGNIART (abbé Marcel). « Le quartier Mouffetard et ses hôtels parisiens au 14e siècle », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, mai 1942, p. 1-4.
Notices très succinctes sur les hôtels de ce quartier, ayant appartenu à quelques grands seigneurs (Jean de Meulan, Charles d’Albret, Milles de Dormans, Guillaume de Charnac, etc.).
 
+ DELISLE (Léopold). « Texte du XIIe siècle mentionnant les arènes de Paris », Bulletin de la Société impériale des Antiquaires de France, t. II, 1858, p. 152 et 167.  --
  
+ DES GRANGES (Charles-Marc). Histoire illustrée des paroisses de Paris. La paroisse et le quartier Saint-Sulpice, texte historique et anecdotique. Paris – Auteuil, Librairie de la France illustrée, 1886. in-fol., XLVI-192 p., nbr. grav, chronol., index.
Cet ouvrage ne peut plus prétendre à un quelconque apport historique sérieux. On appréciera cependant les belles gravures et les armoiries des évêques de Paris (p. XXXII et suiv.).
 
+ [S.n.]. « [Sur la donation faite à l'Hôtel-Dieu de Paris,] », Bulletin de la Société de l'Histoire de France, procès-verbaux, fasc. XII, 10 janv. 1840, p. 6-9.
Texte d’une charte (août 1261) qui concerne une terre sis à la Grange Batelière et une vigne « subtus villam que vocatur Valbuitron » (Vaugirard).
 
+ FOURQUIN (Guy). « Les campagnes de la région parisienne à la fin du Moyen Age », L'Information historique, n° 3, mai-juin 1961, p. 118-127., fig.  --
Voir plutôt du même auteur, même titre, PUF, 1963 (++).
 
+ GAUDREAU (L.). Histoire de Vaugirard ancien et moderne. Paris, G.A. Dentu, 1842. In-8°, IV-248 p.  -
 
+ HILLAIRET (Jacques). « Les bourgs Saint-Marcel et Saint-Médard », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 49, avril 1960, p. 2-4.  --
Résumé d'une conférence.
 
+ LAMBEAU (Lucien). Histoire des communes annexées à Paris en 1859 : Grenelle. Paris, Ernest Leroux, 1914. In-4°, 485 p., 17 pl. h.-t. dont 2 plans, 25 p.j., index.
Pour l’histoire médiévale du lieu, on devra se contenter des premières mentions des « Garennes » et du « Mont-Saint-Germain », dans les trois premières pages du livre.
 
+ MARTIN (Alexis). Les étapes d’un touriste en Frace. Paris, promenades dans les vingt arrondissements. Quinzième arrondissement : Vaugirard. Paris, A. Hennuyer, 1892. In-16, XX-44 p., pl., plan.
> Reprod. en fac-similé, Paris, Res Universis, 1990. XX-44 p., pl.
L’histoire médiévale de Vaugirard est limitée aux trois premières pages de l’introduction : sans intérêt.
 
+ MINERATH (Marc). Histoire du XIVe arrondissement, de la bataille de Lutèce au XIXe siècle. Lille, Lefèvre-Ducrocq, 1928. Gr. in-8°, 64 p., fig.  -
 
+ PERROY (Gilbert). Histoire du XIVe arrondissement de Paris. Paris, Bordas, 1952. In-8°, 32 p.
Le ch. V « Au Moyen Age » est totalement inconsistant.
 
+ PION (Patrick). « L'histoire de Paris vue du fond : une pêcherie mérovingienne associé à un moulin (?) dans un chenal secondaire de la seine à Paris, quai Branly », in La riviere aménagée : entre héritages et modernité, ?sturia, 2005, n° 7, p. 31-51. --
 
+ ROBLIN (Michel). « Les routes antiques de la rive gauche », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 21, mars 1957, p. 2-7.
Résumé d’une conférence. L’auteur part du principe que toutes les routes antiques de la rive gauche aboutissaient  au Petit-Pont : cela reste discutable pour la rue de la Harpe, ancienne route gauloise.
 
+ ROBLIN  (Michel). « De Lourcines à la Tombe-Issoire », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 92e année, 1965 (1967), p. 27-29.
Résumé de la communication parue dans Paris et Ile-de-France, t. XV, 1964 (1965), pp. 4 à 42 (++).
 
+ ZEPHIRIN (Yolande), « Le Petit-Auteuil », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 127, mai 1969, p. 42-53, plan.
Le Petit-Auteuil s'étendait sur le bd de Port-Royal. L’abbaye possédait cette seigneurie depuis 1109, le lieu-dit s’appelait alors Chassegay.