PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

Les enceintes de la ville et ses portes. La Bastille




+++ BOURNON (Fernand). La Bastille, histoire et description des bâtiments. Administration, régime de la prison, événements historiques. Paris, Impr. Nationale (Histoire générale de Paris), 1893. Gr. in-4°, XIV-364 p., 12 pl. h.-t., p.j., index.   -
 
+++ FAUCHERRE (Nicolas) et VAN OSSEL (Paul). « L'enceinte urbaine et sa place dans l'évolution de l'architecture militaire médiévale », ch. 5 dans Les jardins du Carrousel (Paris) : la formation d’un espace urbain. Paris, Documents d’archéologie française n° 73, 1998, p. 143-203, ill., plans.
L’enceinte urbaine de Charles V a été dégagée sur plus de 200 mètres. L’ouvrage faisant 90 m de large, essentiellement construit en terre.
 
+++ FRIEDMANN (Abbé Adrien). Paris, ses rues, ses paroisses, du Moyen Age à la Révolution. Origine et évolution des circonscriptions paroissiales. Préface de Gabriel LE BRAS. Paris, Plon, 1959. In-8, XXXII-439 p., 24 plans h-t., 4 cartes en couleurs, bibliogr., index.
> Autre titre du même ouvrage : Recherches sur les origines et l’évolution des paroisses de Paris au Moyen Age.
Comprend 5 parties dont 4 du plus grand intérêt. I : « Les seigneuries ecclésiastiques de Paris, des origines au XVIIIe siècle ». II : « Les paroisses de Paris et de ses faubourgs au XIe et XIIe siècle ». III : « Seigneuries et paroisses ». IV : « L’enceinte de Philippe Auguste, son influence sur la topographie paroissiale du XIIIe siècle ».
 
+++ GADY (Alexandre). « Parcours de l'enceinte dans la ville actuelle » ; « Retrouver l'enceinte de Philippe Auguste: archéologie de pierre et de papier » dans Les enceintes de Paris, sous la dir. de B. DE ANDIA, Action Artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 58-72, ill., pl. h.-t . ; 73-79, ill.
Ces deux études forment un excellent condensé des connaissances actuelles sur l’enceinte de Philippe Auguste, avec de nombreuses notes.
 
+++ GAGNEUX (Renaud) et PROUVOST (Denis), Sur les traces des enceintes de Paris. Promenade au long des murs disparus. Photographies d’E. Gaffard. Paris, éd. Parigramme, 2004. 24 cm, 248 p., nbr. ill., plans, bibliogr., glossaire.
Agrémenté de plans fort bien faits et d’une iconographie originale et intéressante, cet ouvrage ne peut que plaire aux passionnés de l’histoire de Paris. Noter toutefois que, sur le plan de la p. 37, la porte Saint-Antoine est nommée par erreur porte Baudet, confusion avec la porte de l’enceinte précédente.
 
+++ LOMBARD-JOURDAN (Anne). Paris. Genèse de la "ville" : la rive droite de la Seine, des origines à 1223. Paris, Institut de recherche et d'histoire des textes, Éd. du C.N.R.S., 1976. 30 cm, 273 p, pl., plans.
> Autre éd. : Aux origines de Paris. La genèse de la Rive droite jusqu'en 1223, Paris, C.N.R.S., 1985. In-4°, 224 p., 7 plans in-t., 24 pl. avec 44 fig., bibliogr., index.
Cette étude reste encore une référence pour l’histoire topographique de la Rive droite. A noter que Michel Fleury datera du Xe siècle l'enceinte primitive et donc s'opposera à notre auteur qui la donnait contemporaine des invasions normandes (p. 42-49).
  
++ ARNOULD (Auguste), ALBOIZE DU PUJOL (Jules-Édouard) et MAQUET (A.). Histoire de la Bastille, depuis sa fondation (1374) jusqu'à sa destruction (1789) ; ses prisonniers, ses gouverneurs, ses archives, détails des tortures et supplices usités envers les prisonniers, révélation sur le régime intérieur de la Bastille […], suivie par Le Donjon de Vincennes […]. Paris, s.n., 1844-1859. 8 t. en  4 vol. gr. in-8°, 32 grav., plan.  -
> Autre éd. : Paris, Impr. de Gaittet, 1868. In-4°, 776 p.
> Autre éd. : Paris, V. Bunel, 1876. In-4°, 782 p.
> Autre éd. : Paris, B. Simon, Éd. du centenaire, 1889. In-4°.
> Autre éd. : S.l.n.n., 1890. Gr. in-8°, 781 p., fig.
 
++ AVINAIN (Julien). « Paris. Découverte d'une section de l'enceinte de Charles V »,  Archéologia, n° 543, mai 2016, p. 34-39, ill.
« À quelques mètres de la Seine, sur la place du Père-Teilhard-de-Chardin dans le IVe arrondissement, face à la bibliothèque de l’Arsenal, les archéologues de la Ville de Paris ont découvert une section de l’enceinte de Charles V. Suite aux recherches qui se sont déroulées fin 2015, cette muraille peu connue fait l’objet d’un projet de mise en valeur qui devrait permettre de mieux connaître le système défensif de la capitale en pleine guerre de Cent Ans. » Ed. Faton.
 
++ BASTIEN (Michel) et GADY (Alexandre). A la découverte de l’enceinte de Philippe Auguste. Paris, Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique, 1996. 21 cm, 80 p., 1 carte, ill. -
> 2e éd. : Paris, Association pour la sauvegarde…, 2005. 21 cm, 76 p., 1 carte, ill.
 
++ BENVENISTE (François). Balade autour de la Muraille de Philippe Auguste. Saint-Cyr-sur-Loire, Alan Sutton, 2004. In-8°, 91 p., ill.  -
 
++ BERRY (Maurice) dir., FLEURY (Michel) dir., BAUTIER (R.-H.) dir. L'enceinte et le Louvre de Philippe Auguste. Paris, Action artistique de la Ville de Paris (Collection Paris et son patrimoine), 1988. In-4°, 208 p.,152. ill. in et h.-t., bibliogr. -
 
++ BERTY (Adolphe). « De l'enceinte du faubourg septentrional de Paris antérieure à celle de Philippe Auguste et la possibilité d'en retrouver des fragments », Revue archéologique, 11e année, 2e partie, 1854, p. 513-519.   -
> Extr. : Paris, A. Leleux, 1854. In-8°.
 
++ BLANC (Annie) et LORENZ (Claude). « Étude des pierres de l'arche de l'enceinte de Philippe Auguste sur le canal de Bièvre », Cahiers de la Rotonde, n° 17, 1996, p. 57-62.  --
 
++ BONNARDOT (Alfred). Dissertations archéologiques sur les anciennes enceintes de Paris, suivies de recherches sur les portes fortifiées qui dépendaient de ces enceintes. Paris, Dumoulin, 1852-1853. Gr. in-4°, VIII-314 p., pl., plan.   -
 
++ [BOUQUET (Dom Pierre) et VANNES (Pierre de)]. Mémoire historique et critique sur la topographie de Paris.  On y fait la critique de l'histoire de l'emplacement de l'ancien hôtel de Soissons, par M. Terrasson, & de sa dissertation sur l'enceinte de la ville par Philippe-Auguste [...]. A Paris, Impr. d'Aug. Mart. Lottin ainé, 1771. In-4°, XLVIII-330 p.
« Ce mémoire a donné lieu à une Réfutation […] de Terrasson (Paris, M. Lambert, 1772, in-4°, 102 p.) puis à une Réplique […] de Bouquet et De Vannes, (Paris, 1772, in-4°, 67 p.). La polémique autour de « Saint-Germain l’Auxerrois est-elle une abbaye ?» est dépassée depuis longtemps. Restent les nombreuses pièces justificatives intéressantes p. 141-330.
 
++ BRUT (Catherine). « Fouilles archéologique du canal de Bièvre et de l'enceinte de Philippe Auguste, 30 rue du Cardinal Lemoine », Cahiers de la Rotonde, n° 17, 1996, p. 6-43.   -
 
 
++ CHADYCH (Danielle) et LEBORGNE (Dominique). Atlas de Paris. Evolution d’un paysage urbain. Photo. de J. Lebar. Paris, Parigramme, 1999. Pet. in-fol., 200 p., nbr. ill., plans, index, bibliogr.
Convient parfaitement pour une topographie basique de Paris. Le Moyen Age est traité p. 26-46. Les plans de restitutions sont d’une grande clarté.
 
++ DUFEY (Pierre-Joseph-Spiridion). La Bastille ; mémoires pour servir à l’histoire secrète du gouvernement français, depuis le XIVe siècle jusqu’en 1789. Paris, 1833. In-8°, 383 p., pl. et plan.   -
 
++ ERLANDE-BRANDENBURG (Alain). « La Bastille Saint-Antoine, de la forteresse au château royal », ch. I-2 dans Sous les pavés, la Bastille. Archéologie d'un mythe révolutionnaire, cat. expo. Hôtel de Sully, 1989-1990. [Paris], C.N.M.H.S., 1989, p. 23-27, ill.
Contexte historique de la construction (1370-c.1380). Notes sur les statues royales.
 
++ FAUCHERRE (Nicolas). « La Bastille au Moyen Age, porte urbaine ou citadelle royale ? », ch. I-4 dans Sous les pavés, la Bastille. Archéologie d'un mythe révolutionnaire, cat. expo. Hôtel de Sully, 1989-1990. [Paris], C.N.M.H.S., 1989, pp 37-[54], ill.
Recherche des fonctions successives de la Bastille à travers les sources et les documents archéologiques.
 
++ FAUCHERRE (Nicolas). « L'enceinte de Paris [de Charles V] », dans Paris et Charles V. Arts et architecture, dir. F. Pleybert, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 76-84, ill.
Les fouilles du Carrousel ont livrées d’importantes données nouvelles sur cette enceinte urbaine, débutée peu avant 1358 sur l’initiative d’Etienne Marcel.
 
++ FAUCHERRE (Nicolas). « La Bastille, citadelle avant l'heure ? » dans Paris et Charles V. Arts et architecture, dir. F. Pleybert, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 85-90, ill.
« Porte urbaine (1356-1369), puis château-carrefour ouvert aux quatre vents (1370-1382), enfin citadelle retranchée à une seule porte… (1383-1428) » (N. Faucherre).
 
++ FAUCHERRE (Nicolas) et GARRETA (Jean-Claude). « L'enceinte de Charles V », dans Les enceintes de Paris, sous la dir. de B. DE ANDIA, Action Artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 80-89, nbr. ill. in et h.-t.
Les fouilles du Carrousel ont livrées d’importantes données nouvelles sur cette enceinte urbaine, débutée peu avant 1358 sur l’initiative d’Etienne Marcel.
 
++ FAVIER (Jean). « Conjoncture politique et chantiers de construction dans le Paris de Jean II et Charles V »  dans Vincennes aux origines de l'État moderne. Actes du colloque scientifique […] Vincennes, les 8, 9 et 10 juin 1994. Paris, Presses de l'École normale supérieure, 1996. p. 289-295.
Communication sur le rôle des résidences royales et des fortifications à Paris et à Vincennes.
 
++ FLEURY (Michel). « L'enceinte dite du Xe -Xie siècle » dans Les enceintes de Paris, sous la dir. de B. DE ANDIA, Action Artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 46-49, 2 plans, 1 coupe.
Les fouilles de la rue du Temple en 1995 et 1997 ont levés les derniers doutes sur l’existence d’une enceinte antérieure à celle de Philippe Auguste sur la rive droite.
 
++ FOUGERET (W.-A.).  Histoire générale de la Bastille, depuis sa fondation (1369) jusqu’à sa destruction (1789). Paris, Gauvain, 1834. 2 vol. in-8°, fig., plan.  -
 
++ GADY (Alexandre). « L’enceinte de Philippe Auguste. Formation et déformation » dans La rue des Francs-Bourgeois au Marais, Paris, D.A.A.V.P., 1992, p. 32-37.  --
 
++ GADY (Alexandre). «  Les enceintes d’abbayes », dans Les enceintes de Paris, sous la dir. de B. DE ANDIA, Action Artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 90-91, ill.
Ce bref exposé concerne l’enceinte de Saint-Germain-des-Prés, celle du Temple et celle de Saint-Martin-des-Champs.
 
++ GRIMAULT (Aimé). « Sur le tracé du rempart de Paris entre la place des Victoires et le Théâtre-français », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 25 octobre 1924 (1927), p. 100-116, plans, P.J.
Eléments d’études sur le tracé du rempart de Charles V d’après des documents du 17e siècle.
 
++ GRIMAULT (Aimé). « Fouilles quai des Célestins : vestiges de l'enceinte de Charles V » Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 29 juin 1929 (1932), p. 94-96, plan.
Contient un plan précis et détaillé des vestiges du mur de Charles V au niveau de son raccordement avec la tour Barbeau de l’enceinte de Philippe Auguste.
 
++ GRIMAULT (Aimé). « Premières fouilles faites sur l'emplacement du monastère des Blancs-Manteaux, rue des Guillemites », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 21 décembre 1929 (1932), p. 130-135, ill., plans.
Sur des vestiges de l’enceinte de Philippe Auguste. Contient un plan détaillé des fouilles du couvent des Blancs-Manteaux.
 
++ GRIMAULT (Aimé). « Sur les premières fouilles faites sur l'emplacement du monastère des Blancs-Manteaux, rue des Guillemites », La Cité. Société historique et archéologique des IIIe et IVe arrondissements de Paris, 29e année, avril 1930, p. 128-134, ill., plan.  --
 
 
++ GRIMAULT (Aimé). « Fouilles pratiquées rue Saint-Denis », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 31 janvier 1931 (1937), p. 20-27, ill., plan, et séance du 9 mai 1931 (1937), pp. 93-94.
Sur l’ancienne porte Saint-Denis de l'enceinte de Charles V.
 
++ HALPHEN (Louis). Paris sous les premiers Capétiens (987-1223) : Étude de topographie historique. Paris, Ernest Leroux (coll. Bibliothèque d’histoire de Paris), 1909. In-8°, 122 p., 16 fig., et 1 album de pl. in-fol., 2 p., 11 pl. dont 2 plans.
Ce petit ouvrage vaut surtout pour l’intéressante exploitation des sources (Xe-XIIIe s.) mises au service de la recherche topographique, notamment dans la Nomenclature des rues de Paris… (Append. II). Les 2 plans donnent le tracé complet  de l’enceinte de Philippe Auguste.
 
++ HALPHEN Louis). « L’enceinte de Philippe Auguste », ch. IV dans Paris sous les premiers Capétiens (987-1223) : étude de topographie historique. Paris, E. Leroux, 1909, p. 31-50, fig.
Solide étude mais il faut aussi consulter des ouvrages plus récents pour bénéficier des acquis archéologiques du Xxe siècle.
  
++JOIGNEAUX (Pierre). Histoire générale de la Bastille. Paris, chez l’Auteur, 1838, 3 vol. in-18.  -
 
++ LASTEYRIE (Robert de). « Fragments de comptes relatifs aux travaux de Paris en 1366 », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. IV, 1877 (1878), p. 270-301, append.
> Extr. : Nogent-le Rotrou, G. Daupeley, 1878. In-8°, 32 p.
Ces comptes nous livrent d'intéressantes informations, notamment sur les opérations de terrassement des fossés, la réfection de la porte Bordelle et celle des degrés du port Notre-Dame. Voir aussi en appendice le compte de 1357.
  
++ LE HALLÉ (Guy). « Sur les traces de l’enceinte de l’abbaye saint-Germain des Près », Paris aux cent villages, 1977, n° 22, p. 14-16 etn° °23, pp. 9-11.  --
 
++ LE HALLÉ (Guy). Les fortifications de Paris. Le Coteau, Horvath, 1986. In-4°, 272 p., nbr. ill., plans, bibliogr.
C’est un important travail. Les enceintes médiévales sont traitées p. 36-84. On regrettera un style assez lourd, le peu de références et quelques approximations. Au final, on préfèrera « Sur les traces des enceintes de Paris, de R. Gagneux et D. Prouvost (+++), qui bénéficie des recherches plus récentes.
 
++ LE ROUX DE LINCY (Antoine J. V.). « Bail et vente d'une partie de l'enceinte de Paris sous Philippe Auguste en 1399, vidimus de 1576 » , Bibliothèque de l'École des chartes, série B, t. II, 1845,  p. 32-51.
> Autre éd. : Revue des Sociétés savantes, 3e série, t. IV, 1864, pp. 334 et suiv.  --
 
++ LORENTZ (C.), FABRE (J.-C.) et TABORIN (J.). « A propos de quelques pierres de la Bastille», ch. I-3 dans Sous les pavés, la Bastille. Archéologie d'un mythe révolutionnaire, cat. expo. Hôtel de Sully, 1989-1990. [Paris], C.N.M.H.S., 1989, p. 55-57, ill.
Les pierres de la Bastille venaient probablement des carrières de Charenton.
 
++ MAGNE (Charles). « Le mur d’enceinte de Charles V aux abords de l’ancienne porte Saint-Honoré », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 7 février 1914 (1916), p. 12-20, ill. plans.
Galerie et mur découverts, apparemment liés à l’enceinte de Charles V (en 1914, cette enceinte restait fort mal connue).
 
++ [MAUPERCHÉ (de)]. Paris ancien, Paris moderne. Religions, mœurs, caractères, usages des habitans de cette ville, anecdotes curieuses et faits intéressans. Paris, Barrois l’Ainé, 1813. In-4°, pl., carte.
> Autre éd. : A Paris, chez Barrois et Merlin, 1814. In-4°, 176 p., pl. h.-t., plan.
Ce premier tome, seul paru, renferme quelques dissertations intéressantes pour le Haut Moyen Âge, pour les enceintes et les ponts de Paris.
 
++ MESQUI (Jean). « La Bastille Saint-Antoine, un concept original d'architecture castrale », ch. I-5 dans Sous les pavés, la Bastille. Archéologie d'un mythe révolutionnaire, cat. expo. Hôtel de Sully, 1989-1990. [Paris], C.N.M.H.S., 1989, p. 58-67, ill.
Caractères des différentes forteresses du XIVe siècle connues en France, comparés à ceux de la Bastille.
 
++ MESQUI (Jean). « Construire une enceinte au temps de Philippe Auguste » dans Les enceintes de Paris, sous la dir. De B. DE ANDIA, Action Artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 50-56, ill.
Quelques données archéologiques sur l’enceinte de Philippe Auguste et sur d’autres enceintes de même époque.
 
++ MILLIN (Aubin-Louis). « La Bastille », ch. I du t. I, dans Antiquités nationales, ou Recueil de monumens pour servir à l'histoire générale et particulière de l'Empire françois. Paris, Drouhin. T. I, 1790, p. 1-35, ill., plan.
 
++ QUETEL (Claude). La Bastille. Histoire vraie d'une prison légendaire. Paris, R. Laffont, 1989. 24 cm, 500 p.-[16] p. de pl. avec ill., bibliogr., index.  -
 
++ SELLIER (Charles). « Rapport sur les fouilles exécutées pour la construction de la ligne n° 5 du Métropolitain sous la place de la Bastille et ses abords», Ville de paris. Commission municipale du Vieux Paris, année 1905. Procès-verbaux, p. 43-48, pl. -
 
++ VAN OSSEL (Paul). « Nouvelles données sur l'enceinte de "Charles V" à Paris (XIVe-XVIe s.), d'après les fouilles des jardins du Carrousel, au Louvre », Comptes-rendus de l'Académie des Inscriptions & Belles-Lettres, avril-juin 1992, p. 337-351, 3 fig.
Excellente synthèse des connaissances acquises sur cette enceinte par les fouilles des années 1989-1990.
 
+ AUX COUSTEAUX DE CONTY (Henry). « L'enceinte parisienne du XIIIe siècle sur la rive gauche de la Seine » [résumé d’une conférence], Bulletin de la Société historique du VIe ardt., n° 38, 1961 p. 3.
Quelques lignes sans intérêt.
 
+ AUX COUSTEAUX DE CONTY (Henry). « L'enceinte parisienne du XIIIe siècle et ses environs », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 70, novembre 1962,  p. 1-14.  --
Résumé de la conférence.
 
+ « Du nom de la porte Baudoyer », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. I, 1874, p. 41-42.
 
+ BERRY (Maurice).  « La muraille de Philippe Auguste dans le VIe », Bulletin de la Société historique du VIe arrondissement, nouvelle série, n° 6, 1978-1979, p. 17-33, ill., plan.  --
Résumé d'une conférence.
 
+ BONNARDOT (Alfred). « Notes sur une tour de l'enceinte de Philippe Auguste », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 5e année, 1878, p. 168-171.  --
 
+ BOURNON (Fernand). « De l'enceinte du faubourg méridional de Paris antérieure à celle de Philippe Auguste », Bibliothèque de l'École des Chartes, t. XLVII, 1886,  p. 418-424.   -
> Extr. : Nogent-le Rotrou, (1886). In-8°, 7 p.
 
+ BOURNON (Fernand). Notice historique sur la Bastille. Paris, H. Lamirault, 1888, 8°, 31 p., fig. -
> Reprod. en fac-sim. : Nimes, C. Lacour, 2003. 21 cm, 31 p., ill.
 
+ CALLET (Albert). « A travers le 4e. Restes de l'enceinte de Charles V », La Cité. Société historique et archéologique des IIIe, IVe, XIe, et XIIe arrondissements de Paris, 12e année, 1913, p. 60-61, ill.  --
 
+ [CARRA (Jean-Louis)]. Mémoires historiques et authentiques sur la Bastille, dans une suite de près de trois cens emprisonnemens […], depuis 1475 jusqu’à nos jours. Londres et Paris, Buisson, 1789. 3 vol. in-8°, pl.  -
 
+ DÉRENS (Jean). « Notes de topographie et d'histoire », dans La place de Grève, [ouvrage collectif], Paris, Délégation à l’Action artistique de la Ville de Paris – Hachette, (1991), p. 158-180, ill., plans.
Le marché de la place de Grève et la première enceinte de la rive droite sont pour l'auteur les éléments topographiques les plus probant de la renaissance de Paris au Xie s.
 
+ DERIBOUR (Élie). « Mesures prises pour assurer la conservation des vestiges de la muraille de Philippe Auguste sise rue Clovis, n° 5 et 7 », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 23 février 1929 (1932), p. 37-41.
Discussion sans grand intérêt historique.
 
+ DU BREUL (R.P.F. Jacques). « De la porte de Bussy », dans Le Theatre des Antiquitez de Paris. Paris, 1612, p. 381-383.
L’ancienne porte Saint-Germain fut donnée dès 1209 par Philippe Auguste aux religieux de Saint-Germain-des-Prés.
 
+ DU BREUL (R.P.F. Jacques). « [Des enceintes…] », dans Le Theatre des Antiquitez de Paris. Paris, 1612, p. 249-254, 327-328, 777-785, 1059-1065.
Les différents articles de Du Breul sur ce sujet plutôt dénués d’intérêt.
 
+ « Sir John FALSTALF », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris, t. I, (1874), p. 39-41.  -
Falstaff, immortalisé par Shakespeare, s’est vu confié la garde de la Bastille en 1421.
 
+ FIERRO (Alfred). « Porte de Paris ou Apport Paris » et « Les ‘’Vieux murs’’, qu’en savons-nous ? », dans Mystères de l’histoire de Paris, Paris, Parigramme, 2000, p. 112-119, bibliogr.
Rien que du bien connu.
 
+ FLEURY (Michel). « Mise à jour d'une partie du mur d'enceinte de Charles V sous la bibliothèque de l'Arsenal […] », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal du 2 mai 1960, p. 1642-1643.   --
 
+ FLEURY (Michel). « Signalement […] de la découverte d’un reste de l’enceinte de Philippe Auguste, 11-13 rue du Louvre (1er arrdt) », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 10 déc. 1996, p. 215-218, plan, fig.  -
 
+ GRIMAULT (Aimé). « Reconstitution du tracé de l'emplacement de la Bastille et les fouilles en-cours », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 1920 (1923), p. 179-181.  --
 
+ GRIMAULT (Aimé). « Sur les fouilles effectuées boulevard Saint-Germain » Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 30 janvier 1926 (1930) p. 13-15.
Sur les vestiges de la porte Saint-Germain (ou des Cordeliers) de l’enceinte de Philippe Auguste.
 
+ GRIMAULT (Aimé). « [Fouilles effectuées] place de la Bastille, rue Amelot et boulevard Beaumarchais »,  Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 26 juin 1926 (1930), p. 133-136.
Sur des vestiges de l'enceinte de Charles V.
 
+ GRIMAULT (Aimé). « Fouilles pour la reconstruction de la mairie du Ve arrondissement », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 25 juin 1927 (1931), p. 101-104, plan et 152-158.
Mise à jour de l'enceinte de Philippe Auguste dans les travaux de construction de la mairie.
 
+ GRIMAULT (Aimé). « Fouilles de la rue Clovis », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 1930 (1936), p. 118-119, ill.  --
 
+ GRIMAULT (Aimé). « Fouilles rue de l'Ave-Maria n°  15 (vestiges de l’enceinte de Philippe Auguste) », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, séance du 27 juin 1931 (1937), p. 121-122.
A propos d’une mauvaise localisation la tour Barbeau.
 
+ GRIMAULT (Aimé). « L'enceinte de Philippe Auguste entre la rue Saint-Jacques et la rue Descartes », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, 5 déc. 1944, p. 3-4.   --
Résumé d'une conférence.
 
  
+ GROETSCHEL (Yves) et LE HALLE (Guy). Les enceintes de Paris. Paris, Village communication, 1997. Gr. in-8°, 16 p., ill., plans.
Cette plaquette destinée au grand public peut constituer une bonne initiation ou bien suggérer d'intéressantes visites-promenades.
 
+ GUILLAUMOT (Auguste-Alexandre). Portes de l'enceinte de Paris sous Charles V (1380) d'après le plan publié par la Ville. Paris, Capiomont et Renault, 1879. Gr. in-4°, [8]-22 pl et un plan.  -
 
+ HALPHEN (Louis). « Un prétendue enceinte de Paris sur la rive gauche de la Seine avant le règne de Philippe Auguste », Append. I in Paris sous les premiers Capétiens (987-1223) : Étude de topographie historique. Paris, E. Leroux, 1909, p. 65-67.
Contre Fernand Bournon, De l'enceinte du faubourg méridional… (+). La polémique est éteinte aujourd’hui.
 
+ HARTMANN (Georges). « La caserne des sapeurs-pompiers, rue de Sévigné, 7 et 9 (logis de Charles d'Anjou, roi de Sicile) », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 1917 (1922) p. 164-166 et 1923 (1926), pp. 6-7.  - -
 
+ HILLAIRET (Jacques). « La prison de la Bastille », dans La rue Saint-Antoine. Paris, Les Éditions de Minuit, 1970, p. 80-123, plan.
Peu de choses à en tirer pour les XIVe et XV e siècles.
 
+ [HOUARD-DEVERT (Benoît-André)]. Plan de Paris avec détails historiques de ses agrandissemens et de ses embellissemens depuis Jules César jusqu'à ce jour […] par une société d’artistes […]. A Paris, chez Debray, nouvelle éd., s.d. [c. 1815]. In-4°, pagination multiple.
> 6e éd. : Paris, Demoraine et Debray, 1817. In-4°, 40 p., 4 plans.
> Autre éd. : Paris, Debray, 1818. In-4°, 1 plan.
> Autre éd. : Paris, Debray, 1821. In-4°, 1 plan.
Suite d’articles relatifs à quelques formations monumentales parisiennes, classés suivant les clôtures successives de Paris. L’ensemble nous parait dénué d’intérêt.
 
+ KRUTA (Venceslas). « La tour de l’enceinte urbaine de Philippe Auguste », Dossier de l’archéologie  ‘’Le Louvre des rois’’, n° 192, avril 1994, p. 40, ill.
 
+ LA MARE (Nicolas de). « Premier accroissement de la Ville de Paris hors de son île, & sa seconde clôture, dont le temps est incertain » ; « Accroissement de la Ville de Paris sous nos premiers Rois, & sa troisième  clôture sous le règne de Philippe Auguste » ; « Accroissement de Paris depuis Philippe Auguste et sa quatrième clôture, commencée sous le règne de Charles V & finie sous Charles VI », dans Traité de la police, t. II, Paris, Michel Brunet, 1722, p. 87-95.
De La Mare fut l’un des premiers historiens convaincus de l’existence d’une enceinte sur la rive droite, antérieure à celle de Philippe Auguste.
 
+ LA MONNERAYE (Jean de). « Un procès ‘’archéologique’’ à la fin de l’Ancien Régime : l’enceinte de Philippe Auguste comprenait elle un fossé à la hauteur de la rue Plâtrière ? », dans Recueil de travaux offert à M. Clovis Brunel,  t. II, Paris, Société de l’Ecole des chartes, 1955, p. 81-95.
A propos d’un affaire survenue à l’occasion de la vente, en 1758, d’une maison et d’un terrain situés entre la rue de la Plâtrière et l’enceinte de Philippe Auguste, près de Saint-Eustache. Le jugement de 1783 nie l’existence d’un fossé.
 
+ LEBEUF (Abbé). « Dissertation sur le Vicus catolocensis des Actes de Sainte Geneviève, avec quelques remarques sur l’antiquité de paris et la situation des ses premières portes », dans Dissertations sur l’histoire ecclésiastique et civile de Paris […], t. I, A Paris, chez Lambert et Durand, 1739, p. 1-39.
Le Vicus Catolocensis : Saint-Denis plutôt que La Chapelle. Remarques sur les premières enceintes de la ville.
 
+ LEBORGNE (Dominique). « L'enceinte de Philippe Auguste », ch. II dans Promenades d'architecture et d'histoire. Saint-Germain-des-Prés et son faubourg : évolution d'un paysage urbain. Paris, Parigramme, 2005, p. 76-113, ill., plans.
Promenade historique le long du tracé de l'enceinte, depuis la tour de Nesle jusqu'à la porte Saint-Michel. On préférera consulter Sur les traces des enceintes de Paris de R. Gagneux et D. Prouvost. Plusieurs photogr. sont d'ailleurs communes aux deux livres. Par contre, les plans parcellaires sont plus détaillés dans D. Leborgne.
 
+ LEON (Paul). « Les fortifications de Paris du IIIe au XXe siècle », Revue des Deux Mondes, n° 23, 1954  p. 393-412.  --
 
+ LEVY (Pierre). « [L'origine du nom de Baudoyer] » La Cité. Société historique et archéologique des IVe et IIIe  arrondissements de Paris, 36e année, n° 143 et 144, juil.-oct. 1937, p. 407-408.
Résumé d'une conférence : quelques mots sur quatre hypothèses dont aucune n'est convaincante.
 
+ MAGNE (Charles). « Fouilles et découvertes au pied du mur d'enceinte de Philippe Auguste », Bulletin archéologique du Comité des Travaux historiques et scientifiques , 1897 (1898), p. 139-145, fig.
Découverte faite à l’angle des rues Clovis et du Cardinal-Lemoine. Description du fragment de mur et des objets trouvés, pour la plupart d’époque gallo-romaine.
 
+ MILLIN (Aubin-Louis). « La porte Saint-Bernard », ch. XVIII du t. II, dans Antiquités nationales, ou recueil de monumens pour servir à l'histoire générale et particulière de l'Empire françois. Paris, Drouhin. T. II, 1791,  p. 1-6, ill., pl. h.-t.
Uniquement pour la gravure représentant l’ancienne porte en cours de démolition.
 
+ NOIZET (Hélène). « La localisation de l'enceinte primitive de la rive droite à Paris : bilan des recherches et perspectives », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 136e et 137e années, 2009-2010 (2011), p. 1-9, plan.
La connaissance de cette enceinte progresse lentement. Il est avéré qu'elle est antérieure aux dernières années du Xe siècle, peut-être même antérieure à 878. Si son tracé n'est pas encore bien reconnu, l'archet Saint-Merry et la porte Baudoyer sont précisément localisés.
  
+ PERIN (Louis). « Fouilles aux abords de la Bibliothèque de l'Arsenal », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 1930 (1936), p. 34-35, ill.  --
 
+ PETITFILS (Jean-Christian). La vie quotidienne à la Bastille, du Moyen Age à la Révolution. (Paris), Hachette, 1975. In-8°, 245-[5] p., plan, bibliogr.
Le moyen Age, on s'en doute, n'a pas la part belle dans ce livre destiné au grand public. Il n'en reste pas moins intéressant à lire.
 
+ POUPARDIN (Claire). « Études sur les fortifications de Charles V à Paris », Position des thèses de l'Ecole des Chartes, 1963, p. 115-119.  --
 
+ « Prisonniers de la Bastille en 1428 », Bulletin de la Société de l'Histoire de France, août-sept. 1855, 146-148.
A propos d’un document donnant la liste des 17 prisonniers détenus : Arnaud Guilhem de Barbazan, six chevaliers ou écuyers, quatre Anglais, deux moines, un curé, deux vignerons et « Jaquin Chamin, jeune enfant, natif de Saint-Marcel lez Paris, de l’aage de XIII ans ou environ ».
 
+ QUICHERAT (Jules). « Découverte d'un fragment de l'enceinte de Philippe Auguste à Paris », Bulletin de la Société impériale des Antiquaires de France, t. IV, 1860, p. 115 et suiv.  --
 
+ SELLIER (Charles). « Visite […] à la caserne des sapeurs-pompiers de la rue de Sévigné », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal du 30 mai 1901 (1902), p. 101-102.
Quelques mots sur les vestiges d’une tour de l’enceinte de Philippe Auguste.
  
+ TAXIL. « Communication sur une description des agrandissements de Paris et de ses diverses enceintes dans un manuscrit du 18e siècle. », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal du 22 février 1919 (1923), p. 50-52.
La mise au jour de ce document, en 1919, n’avait apporté que peu d’éléments nouveaux.
 
+ TELLIER (Gisèle). « L'enceinte de Philippe Auguste et le couvent des Blanc-Manteaux », La Cité. Société historique et archéologique des IIIe, IVe, XIe, et XIIe arrondt de Paris, déc. 1999, p. 39-45.  --
 
+ TESSON (Louis). « Démolition de la maison n° 87, Bd Saint-Germain », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 1912 (1913), p. 31-33, ill., plan.  --
Sur des vestiges de la muraille de Philippe Auguste.
 
+ VACQUER (Théodore). « Sur des tourelles détruites par le percement du boulevard Saint-Germain et sur l'enceinte de Philipe Auguste », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. II, 1875, p. 164-165.  --