PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

La tapisserie




+++ ERLANDE-BRANDENBURG (Alain). La Dame à la Licorne. Paris, M. Aveline, 1993. Gr. in-4°, 226 p., ill. bibliogr.  -
 
+++ « Inventaire des tapisseries du roi Charles VI vendues par les Anglais en 1422 », [publié et annoté par] Jules GUIFFREY, Bibliothèque de l’École des chartes, t. 48, 1887, p. 59-110 et 396-444.
> Extr. : Paris - Nogent le Rotrou, 1887. In-8°.
État de ce qui subsistait de la formidable collection royale à la mort de Charles VI. Les tapisseries circulaient sans cesse de châteaux en châteaux d’où leur usure prématurée. Puis s'est ajouté une forme de pillage pendant l'occupation anglaise. Aucune tapisserie n’a subsisté jusqu’à nos jours.
  
+++ MOLINIER (Émile). « Inventaire du trésor de l’église du Saint-Sépulcre de Paris (1379) », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. IX, 1882 (1883), p. 239-286.
> Extr. : Nogent-le Rotrou, Impr. Daupeley-Gouverneur, 1883. In-8°, 48 p.
Cet inventaire est le document le plus intéressant qui nous reste concernant cette église fondée en 1325. « Tableau fidèle de ce qu’était le trésor d’une église de second ordre à Paris au XIVe siècle […] rédigé en français, il offre de nombreux exemples de mots peu connus jusqu’ici » (l’auteur).
  
+++ SOUCHAL (Geneviève). « 'Messeigneurs les Vistes' et la 'Dame à la Licorne' », Bibliothèque de l'École des chartes, t. 141-2, 1983, p. 209-267. -
 
+++ TABURET-DELAHAYE (Elisabeth). La Dame à la Licorne. Musée de Cluny - Musée national du Moyen âge. Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, 2007. 27 cm, 95 p., ill., bibliogr.  -
> Translated from the French by Alexandra Keens. Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, 2007. 27 cm, 95 p., ill., bibliogr.  
 
++ DECU TEODORESCU (Carmen). « La tenture de la Dame à la licorne : nouvelle lecture des armoiries », Bulletin monumental, 2010-IV, p. 355-367. -
 
++ DELWASSE (Liliane). La tenture de l'Apocalypse d'Angers. Paris, Éd. du Patrimoine, Centre des monuments nationaux (Coll. Regards), 2007. 26 cm, 67 p., ill.  -
 
++ DEVILLE (J).  Recueil de documents et de statuts relatifs à la corporation des tapissiers de 1258 à 1875. Réflexions concernant cette corporation. Paris, Chaix, 1875. Gr-in-8°, [I]-408 p., pl.
Ouvrage à l'ordonnancement assez confus. On y retrouvera des extraits du Livre des Métiers de Boileau p. 127-139, et d'autres éléments sur l'ancienneté de ces métiers p. 25-26 et 44-59.
 
 
++ ERLANDE-BRANDENBURG (Alain). La Dame à la Licorne. Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, 1978. In-4°, n.p. [70 p.], ill.  -
> Nouvelle éd. revue et corrigée : Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, 1989. 27 cm, 83 p., ill.
Le livre vaut à la fois pour sa riche illustration et pour l'étude historique, iconographique et stylistique. L'auteur fut un des premiers à attribuer à un artiste parisien (inconnu) la réalisation de la maquette de la tapisserie. Cette monographie a été traduite en anglais, en allemand et en italien.
   
++ GIRAUD-LABALTE (Claire). La tapisserie de l'Apocalypse. Rennes, Éd. Ouest-France, 1987. In-4°, 32 p., ill.  -
 
++ GUIFFREY (Jules). « Les origines de la tapisserie de haute et basse lice à Paris [XIVe s.] », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. VIII, 1881 (1882), p. 107-128.  -
> Extr. : Nogent-le-Rotrou, Impr. Daupeley-Gouverneur, 1882. In-8°, 22 p. In-8°, 22 p.
 
++ GUIFFREY (Jules). « Nicolas Bataille, tapissier parisien du XIVe siècle, sa vie, son œuvre, sa famille », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. X, 1883 (1884), pp. 268-317, fig., LI p.j.  -
 
 
++ JOUBERT (Fabienne). La tapisserie médiévale au Musée de Cluny. Paris, Réunion des musées nationaux, 1987. Gr. In-8°, 224 p., 203 ill., bibliogr., index.  -
> 3e éd. : revue et augmentée, avec la collaboration de Viviane HUCHARD. Paris, Réunion des musées nationaux, 2002. 27 cm, 223 p., ill., bibliogr., index.
 
++ JOUBERT (Fabienne). « Création à deux mains : l’élaboration de l’Apocalypse d’Angers », Revue de l’Art, n° 94, 1996, p. 45-56.  - -
 
++ NASH (S.). « The Parement de Narbonne : Context and Technique », in C. Villers dir., The Fabric of Images. European Paintings on Textile Supports, c. 1300-1500, Londres, 2000, p. 77-87.  - -
 
++ NASSIEU-MAUPAS (Audrey). « Les tapissiers de haute lisse à Paris à la fin du XVe et au début du XVIe siècle », Documents d'histoire parisienne, n° 4, 2005, p. 13-23, ill. -
 
++ PLANCHENAULT (René). L’Apocalypse d’Angers. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites, 1966. In-4°, 55 p. + pl. n.p., ill.   -
 
++ REYNAUD (Nicole). « Un peintre français cartonnier de tapisseries au XVe siècle : Henri de Vulcop », Revue de l'Art, n° 22, 1973, p. 6-21. -
 
++ SOUCHAL (Geneviève). « Etudes sur la tapisserie parisienne. Règlements et technique des tapissiers sarrasinois, hautelissiers et nostrez (vers 1260-vers 1350) », Bibliothèque de l'École des Chartes, t. CXXIII, 1965, p. 35-125-[2].  -
 
+ BERTHOMIEU (Louis). Le Parement de Narbonne. S.l.s.n. (1912). In-8°, 11 p. Extr. du Bulletin de la Commission archéologique de Narbonne.  -
 
+ DEMOTTE (G.-J.). La tapisserie gothique. Préf. de Salomon Reinach. Paris, Demotte, 1924. 55 cm, 170 p. de pl.  -
 
+ GUIFFREY (Jules). « Nicolas Bataille, tapissier parisien du XIVe siècle, auteur de la tapisserie de l'Apocalypse d'Angers », Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France, t. XXXVIII.  -
> Extr. : Nogent-le-Rotrou, Impr. G.-Daupeley, 1877. In-8°, 27 p.
 
+ GUIFFREY (Jules). Histoire de la tapisserie depuis le Moyen age jusqu’à nos jours. Tours, A. Mame et fils, 1886. In-8°, VIII-533 p., front., 112 pl.  -
 
 
+ JOUBERT (Fabienne). La tapisserie au Moyen Age. Rennes, Éd. Ouest-France, 2000. 26 cm, 61 p., ill., bibliogr.  -
 
+ VERLET (Pierre) et SALET (Francis). La Dame à la Licorne. Paris, Braun et Cie, 1960. 35 cm, 47 p., ill. in et h-t.
Pour la compréhension de l'œuvre, il est préférable de consulter des études plus récentes.