PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

Architectes et architecture




+++ BOS (Agnès). Les églises flamboyantes de Paris, XVe-XVIe siècle. Paris, Picard, 2003. In-4°, 366 p., 176 ill. in-t et 6 pl. h-t., bibliogr.,  index. [En annexe :] « Comptes de la fabrique de Saint-Étienne-du-Mont concernant la construction de l'église entre 1490 et 1519 », p. 324-348.  -
« Ainsi cet ouvrage se propose-t-il de cerner, notamment grâce à de nombreux documents inédits, le contexte aussi bien politique, économique que social qui prévalut à la multiplication des chantiers flamboyants parisiens » (L'éditeur).
 
+++ COHEN (Meredith) et DECTOT (Xavier). Paris, ville rayonnante. [Expo.] Musée de Cluny, 10 fév.-24 mai 2010. Paris, Réunion des musées nationaux, 2010. In-4°, 118 p., 161 fig., glossaire.
Le style rayonnant s'est développé à Paris au cours du XIIIe siècle. La Sainte-Chapelle et la façade ouest de Notre-Dame sont les fleurons de cette architecture nouvelle, support d'un décor où la nature est omniprésente. A partir des riches collections du Musée de Cluny, les auteurs ont caractérisé l'évolution de la sculpture (et de la statuaire en particulier) durant cette époque. Superbe iconographie.
  
+++ La Demeure médiévale à Paris. Ouvrage [collectif] publié sous la direction de Étienne Hamon et Valentine Weiss à l'occasion de l'exposition présentée aux Archives nationales, du 17 octobre 2012 au 13 janvier 2013. Paris, Archives nationales / Somogy éditions d'art, 2012. 28 cm, 293 p., 271 fig., bibliogr. -
 
+++ FLEURY (Michel), ERLANDE-BRANDENBURG (Alain) et BABELON (Jean-Pierre). Paris monumental, photographié par Max et Albert Hirmer. Paris, Flammarion, 1974. Pet. in-fol., VI-409 p, 432 fig., plans et ill., bibliogr., index.
De l’art roman au gothique tardif (p. 20-147), l’ouvrage propose près de 140 photographies de qualité exceptionnelle, mais l’analyse stylistique est peu développée.
 
+++ HAMON (Étienne). Une Capitale flamboyante. La création monumentale à Paris autour de 1500. Paris, Picard, 2011. 28 cm, 320 p., 216 fig., bibliogr., index.
Cet ouvrage, dense et remarquablement bien documenté, est un apport très important à la connaissance des courants de création artistique qui se développèrent et s'épanouirent à Paris à cette époque. La première partie dresse le bilan des principaux programmes mis en œuvre ; la seconde partie s'attache à rapprocher les artistes de renom – finalement assez peu nombreux – de leurs œuvres.
  
+++ PERRAUT (Aurélie). L'architecture des collèges parisiens au Moyen Âge. Préf. de Dany Sandron. Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne (Coll. Cultures et civilisations médiévales), 2009. 24 cm, 467 p., 97 fig. et plans, bibliogr., index.
Enquête historique sur les collèges parisiens entre 1285 et 1422. Ne se limite pas à l'architecture mais étudie aussi les circonstances de leur fondation, leur insertion dans la trame urbaine et dans le réseau paroissial. Les Annexes C et D donnent les comptes de construction (chapelle et logis) du collège de Beauvais.
 
+++ PLAGNIEUX (Philippe). « Le chevet de Saint-Martin-des-Champs à Paris : incunable de l'architecture gothique et temple de l'oraison clunisienne », Bulletin monumental, t. 167-1, 2009, p. 3-39, 61 fig.
Etude de référence pour la compréhension de ce chevet qui fut une des premières expériences de l'art gothique.
 
++ L'art des frères d'Amboise. Les chapelles de l'hôtel de Cluny et du Château de Gaillon. [Cat. expo.] .Paris, RMN, 2007. 27 cm, 127 p., ill., bibliogr.  -
 
++ AUBERT (Marcel). « Les architectes de Notre-Dame de Paris du XIIIe au XIXe siècle », Bulletin monumental, 1908, p. 427-441. -
 
++ BENNERT (Uwe). « Les décors de résidence » dans Paris et Charles V. Arts et architecture, dir. F. PLEYBERT, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 138-150, ill.
Quelques aspects des aménagements et de la décoration de l'hôtel Saint-Pol, du Palais de la Cité, du Château de Vincennes et du Louvre, au XIVe siècle.
 
++ BOS (Agnès). « Deux documents inédits sur l'architecte Jean de Felin (1488) et sur l'hôtel de Sens à Paris (1498) », Bulletin monumental, t. 159-IV, 2001, p. 327-328. -
 
++ CLARK (William W.). « Spatial Innovations in the Chevet of Saint-Germain-des-Prés », Journal of the Architectural Historians, vol. XXXVIII, décembre 1979, n° 4, p. 348-365.  - -
 
++ COUSSEAU (Marie-Blanche). « Mahiet de Louans et Dominique Boccador, maitres généraux des œuvres du roi », Documents d'histoire parisienne, n° 4, 2005, p. 25-27.  -
 
++ DE LASSUS (Priscille). « La Sainte-Chapelle n'a pas livré tous ses secrets ». Entretien avec Maxime L’Héritier, Archéologia, n° 533, juin 2015, p. 20-27, ill.
A propos de l'utilisation du métal dans son architecture.
 
++ DELACHENAL (Roland). « Jacques de Chartres, le maître-charpentier de Charles V », Annuaire-bulletin de la Société de l'histoire de France, 1917, p. 147-178.  -
 
++ DENEUX (Henri). « Les charpentes des églises de Paris », Commission du Vieux Paris, Procès-verbal, 1917 (1922), p. 325-342, ill.  - -
 
++ ERLANDE-BRANDENBURG (Alain). « Raymond du Temple, architecte du XIVe siècle », Dossier Archeologia, n° 3, Paris foyer d'art au Moyen Age, 1973, p. 89-95, ill.  -
 
++ FAUCHERRE (Nicolas). « La Bastille au Moyen Age, porte urbaine ou citadelle royale ? », ch. I-4 dans Sous les pavés, la Bastille. Archéologie d'un mythe révolutionnaire, cat. expo. Hôtel de Sully, 1989-1990. [Paris], C.N.M.H.S., 1989, pp 37-[54], ill.
Recherche des fonctions successives de la Bastille à travers les sources et les documents archéologiques.
 
++ FLEURY (Michel), ERLANDE-BRANDENBURG (Alain) et BABELON (Jean-Pierre). Paris de Lutèce à Beaubourg. Paris, Flammarion, 1974. In-4°, 192 p., 113 ill. in et h.-t.  -
Les très belles photographies éclaircissent le texte un rien aride.
  
++ GUILLAUME (Jean). « Un tournant dans l'histoire de la galerie : les hôtels parisiens de la fin du XIVe siècle », Bulletin monumental. La galerie à Paris, XVIe-XVIIIe siècle, t. 166-1, 2008, p. 27-31, 5 fig.
Etude assez succincte sur les hôtels de Berry et de Bourbon (fin du XIVe siècle), premiers exemples de galeries de promenade et d'apparat.
 
++ HENWOOD (Philippe). « Raymond du Temple, maître d'œuvre des rois Charles V et Charles VI », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 105e année, 1978 (1979), p. 55-75, ill.  -
 
++ JEZIERSKI (Joëlle). « Une source de la topographie parisienne du Moyen Age : procès-verbaux de visite et devis de maçons et charpentiers jurés », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 154, 2e livraison, juil-déc. 1996, p. 401-426, 6 p.j.
Sur l’intérêt des devis et rapports de jurés-maçons pour l’étude de la topographie, en l’occurrence pour le quartier de la Porte de Paris, entre le Châtelet et Saint-Leufroy.
 
++ JEZIERSKI (Joëlle). «  Une source de la topographie parisienne du Moyen Âge : procès-verbaux de visite et devis de maçons et charpentiers jurés », Bibliothèque de l’École des chartes, 1996, t. 154-2, p. 401-426, 6 p. j.
Ce que peuvent apporter à la connaissance de l’habitat parisien les devis et rapports d’expertise, à travers 6 documents relatifs à deux maisons de la rue du Chevet-Saint-Leufroy (et non de la rue Saint-Leufroy).
 
++ JOHNSON (Danielle V.). « L’architecture et la sculpture du XIe siècle de l’ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs à Paris », Revue du Centre international d’études romanes, t. XC, 1991.  - -
 
++ LE POGAM (P.-Y) et PLAGNIEUX (Philippe). « Les maîtres des œuvres de maçonnerie de la ville de Paris dans la première moitié du Xve siècle » dans Du projet au chantier : maîtres d'ouvrage et maîtres d'œuvre aux XIVe-XVe siècles, dir. Odette CHAPELOT, Paris, École des hautes études en science sociales, 2001, p. 253-261.  - -
 
++ MAHIEU (Bernard). « Jean de Chelles et de Notre-Dame de Paris au XIIIe siècle », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 94e et 95e années, 1967-1968 (1970), p. 57-60.  - -
 
++ MESQUI (Jean). « La Bastille Saint-Antoine, un concept original d'architecture castrale », ch. I-5 dans Sous les pavés, la Bastille. Archéologie d'un mythe révolutionnaire, cat. expo. Hôtel de Sully, 1989-1990. [Paris], C.N.M.H.S., 1989, p. 58-67, ill.
Caractères des différentes forteresses du XIVe siècle connues en France, comparés à ceux de la Bastille.
 
++ MEUNIER (Florian). « Le renouveau de l'architecture civile sous Charles VI, de Bicêtre à l'Hôtel de Bourbon », dans La Création artistique en France autour de 1400, Paris,  [Actes du colloque] Ecole du Louvre, 2006, p. 219-246.  -
 
++ PERFUMO (Bénédicte). « Une maison du XIIIe siècle au n° 11 de la rue du Renard (4e arrondissement) », Bulletin monumental, t. 167-1, 2009, p. 64-69, 10 fig. et plans.
En 2000, la Commission du Vieux Paris date du XIIIe siècle les deux niveaux de caves de cet immeuble ainsi qu'une partie de la structure, cachée sous la façade du XVIIIe siècle. L'article examine les caractéristiques de cette maison relativement bien conservée et qui est maintenant la plus ancienne de Paris.
  
++ PERRAUT (Aurélie). « Un maitre d'œuvre d'origine picarde à Paris au tournant du XVe siècle : Jean de Hem et le collège de Dainville », Documents d'histoire parisienne, n° 8, 2007, p. 5-12.  -
 
++ PLAGNIEUX (Philippe). « Robert de Helbuterne, un charpentier devenu maître des œuvres de maçonnerie de la ville de Paris et général maître des œuvres de Jean sans Peur, duc de Bourgogne », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 1994, p. 153-164.  - -
 
++ PLAGNIEUX (Philippe). « L'abbatiale de Saint-Germain-des-Prés et les débuts de l'architecture gothique », Bulletin monumental, t. 158, n° 1, 2000.  - -
 
++ PLAGNIEUX (Philippe). « La chapelle de la confrérie Saint-Blaise-Saint-Louis et les débuts de l'architecture flamboyantes à Paris », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 2004.   - -
 
++ PLAGNIEUX (Philippe). « Les débuts de l’architecture flamboyante dans la capitale », dans Paris·1400 : les arts sous Charles VI, Paris, Fayard – R.M.N., 2004, p. 80-86, fig.
Ce n'est qu'après la mort de Raymond du Temple, au début du XVe siècle, que les formes flamboyantes font leur apparition à Paris, à la chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle puis à la chapelle Saint-Yves, vers 1410.
 
++ PLAGNIEUX (Philippe). « Deux postulants pour un office parisien : un procès entre les architectes des ducs de Bourgogne et de Berry », dans Paris, capitale de ducs de Bourgogne, dir. Werner PARAVICINI et Bertrand SCHNERB, Ostfildern, Thorbecke Verlag, 2007, p. 85-104, 11 documents.
Sur les procès qui opposèrent Robert de Helbuterne, maître des oeuvres de Paris, à Jean du Temple, architecte du roi, en 1406, et sur celui qui opposèrent Helbuterne à Jean Guérard, l'architecte du duc de Berry, de 1408 à 1416.
 
++ J. Q. [QUICHERAT (Jules)]. « Titres concernant Raimond du Temple, architecte du roi Charles V », Bibliothèque de l'École des chartes, t. VIII (2e série, t. III), 1846, p. 55 et suiv. - -
 
++ SANDRON (Dany). « La culture des architectes de la fin du Moyen Âge. A propos de Raymond du Temple à la Sainte-Chapelle de Vincennes », Académie des inscriptions et belles-lettres. Comptes rendus des séances, avril-juin 2006, p. 1255-1279.  -
 
++ SANDRON (Dany). « Raymond du Temple et les architectes de Notre-Dame de Paris (milieu XIIIe – début XVe siècle) », Lexicon. Storie et architettura in Sicilia e nel Mediterraneo, 2016, n° 22-23, L’arte del costruire : la formazione dei maestri tra Medioevo e prima età moderna, p. 7-12.  -
 
++ STEIN (Henri). « Une expertise au XIVe siècle », Bibliothèque de l'École des chartes, t. 70, 1909, p. 446-455.
Un document relatif à des travaux dans une maison de la rue de la Vielle-Tixeranderie en 1388 cite les noms de 22 experts, maçons et charpentiers, dont celui de Raymond Du Temple.
 
++ STEIN (Henri). « Pierre de Montereau et la cathédrale de Paris », Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France, t. LXXI, 1911 (1912), p. 14-28.  -
> Extr. : Paris – Nogent-le-Rotrou, Impr. Daupeley-Gouveneur, 1912. In-8°, 15 p.
 
++ STEIN (Henri). « Les maîtres des œuvres de la ville de Paris au XVe siècle », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLIX, 1927, p. 18-30.  - -
 
++ TAVEAU-LAUNAY (I.). « Raymond du Temple, maître d'œuvre des rois Charles V et Charles VI » dans Du projet au chantier : maîtres d'ouvrage et maîtres d'œuvre aux XIVe-XVe siècles, dir. Odette CHAPELOT, Paris, École des hautes études en science sociales, 2001, p. 323-338.  - -
 
++ WHITELEY (Mary). « Deux escaliers royaux du XIVe siècle : les " grands degrez" du Palais de la Cité et la " grande viz" du Louvre », Bulletin monumental, t. 147, 1989, p. 137-142, ill.  - -
 
+ DELISLE (Léopold). « Acte relatif aux constructeurs parisiens de la cathédrale d’Upsal (30 août 1287), Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 5e année, 1878, pp. 172-173.  - -
 
+ E.-D. [ÉMÉRIC DAVID]. « Pierre de Montereau, architecte », Histoire littéraire de la France, t. XIX, 1838, p. 68-79.
On lui doit le réfectoire (1239-1244) et la chapelle de la Vierge de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés et probablement la Sainte-Chapelle. Il meurt à Paris le 17 mars 1266 et est enterré dans l'abbaye. Il a apporté à l'art gothique toute l'élégance et toute la perfection possible.
 
+ É.-D. [ÉMERIC-DAVID)]. « Eudes de Montreuil, architecte, statuaire et ingénieur militaire », Histoire littéraire de la France, t. XX, 1842, p. 22-23.
A cet architecte, mort en 1289, l'auteur attribue l'hospice et l'église des Quinze-Vingts, l'église des Chartreux, celle des Cordeliers, celle de Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, celle de l'Hôtel-Dieu, celle des Blancs-Manteaux et celle des Mathurins.
 
+ LAUNAY (Abbé Jean de). « Le vrai nom de l'architecte de Notre-Dame », La Cité. Société historique et archéologique du IVe arrondissement de Paris, 12e année, juillet 1913, p. 346-347, ill.  -
 
+ LORENTZ (Philippe). « Projet de portail pour le cloitre de l'hôpital Saint-Jacques-aux-Pèlerins », dans Les bâtisseurs de cathédrales gothiques, Strasbourg, Les Musées de la ville, 1989, p. 357-359. -
 
+ STEIN (Henri). « Jean Moreau, maître d’œuvre parisien en Écosse à la fin du XVe siècle », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 61e année, 1934, p. 25-28.  - -