PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

Les Quinze-Vingts




+++ LE GRAND (Léon). « Les Quinze-Vingts depuis leur fondation jusqu'à leur translation au faubourg Saint-Antoine (XIIIe-XVIIIe siècle) », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XIII, 1886 (1887), p. 107-260, plan, et t. XIV, 1887 (1888), p. 1-108, XI p.j., bibliogr., index.
> Extr. : Paris – Nogent-le-Rotrou, Impr. Daupeley-Gouverneur, 1887. In-8°, 368 p., 2 plans h.-t., XI p.j., bibliogr., index.
> Extr. : CAILLEAUX (Denis) et BREM (Anne-Marie de). Les Quinze-Vingts : archives et patrimoine : sélection de textes et de documents. Paris : Grafic communication, 1989. 28 cm, 166 p., ill., bibliogr.
Dans ce qui subsiste des archives des Quinze-Vingts, les titres de propriété sont intéressants pour la topographie historique, et les privilèges accordés le sont pour l’étude de son développement extérieur ; mais la disparition quasi-totale des pièces comptables antérieures au XVIe siècle opacifie notre vision du fonctionnement de l’établissement pour la période médiévale.
   
+++ LE MAÎTRE (Jean-Loup). L'Obituaire de l'hôpital des Quinze-Vingts de Paris, publié sous la direction de Jean Favier. Paris, Académie des inscriptions et belles lettres (Recueil des historiens de la France. Obituaires, 10), dif. De Boccard? 2011. 25 cm, XII-158 p., ill. -
 
 
++ BAURIT (Abbé Maurice). Les Quinze-Vingts du XIIIe au XVIIIe siècle. Paris, l'auteur, Saint-Étienne, Impr. générale du Centre, (1956). In-16, 125 p., plans, bibliogr.  -
 
++ DU BREUL (R.P.F. Jacques). « De l’Hospital des quinze-vingts aveugles de Paris », dans Le Theatre des Antiquitez de Paris. Paris, 1612, p. 968-974.
Dans ce chapitre : bulle du pape Alexandre, de 1260, pour l'obtention d'indulgences ; bulle du pape Clément IV, de 1265 ; charte de saint Louis, de 1269, octroyant une rente de 30 livres annuelles pour le potage de l'hôpital ; bulle du pape Jean XXII, de 1412, sur un changement de juridiction ; en fin de chapitre : liste des reliques de l'église de Quinze-Vingts.
 
++ HUARD (Georges). « Saint Louis et la reine Marguerite, statues provenant de l'hôpital des Quinze-Vingts », Gazette des Beaux-Arts, t. VII – vol 1, 1932, p. 375-391, ill.   - -
 
++ PITON (Camille). « A propos de la Congrégation des Quinze-vingts ; la Haute Maison », Le Centre de Paris, n° 1 et n° 2, 3e et 4e trim. 1913, p. 33-43, ill.
En complément à l'étude de L. Le Grand, l'auteur propose d'intéressantes données historiques sur la Grant [ou Haute] Maison, avant la fondation des Quinze-vingts, et il assure qu'à l'origine, il n' a jamais été question d'y loger 300 chevaliers aveugles.
 
++ PROMPSAULT (abbé J.-H.-R.). Les Quinze-Vingts. Notes et documents, recueillis par… chapelain de cette maison de 1829 à 1855 ; coordonnés, rédigés et édités par son frère. Carpentras, Impr. E. Rolland, 1863. In-8°, XII-158 p.
Chapitre 1er (1254-1546). Étude assez mal construite et définitivement supplantée par celle de Léon Le Grand.
 
+ BATTELLE. Notice historique et statistique sur l’hospice royal des Quinze-Vingts. Paris, Impr. de Crapelet, 1837. In-8°, 40 p.  -
 
+ BOURDON (Dr Isidore). Les Quinze-Vingts : notice historique et statistique. Paris, Guillaumin, 1848. In-8°, 16 p. Extr. du Journal des économistes, n° 79, 15 sept. 1948.  -
 
+ EMARD (Paul). « Sceau des Quinze-Vingts », Le Centre de Paris, t. 1, 1913-1923, p. 43, ill.  - -
 
+ EMARD (Paul). « La discorde aux Quinze-Vingts : René Dumont, chapelain de Saint-Rémy (1497) », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLVIII, 1925, p. 190-197.  - -
 
+ EMARD (Paul). « Les Quinze-Vingts pauvres aveugles de roi, de saint Louis au XVIe siècle », Le Centre de Paris, t. II, 1926, p. 117-127.  - -
 
+ Histoire abrégée de la fondation de l’Hôpital royal des Quinze-Vingts de Paris. S.l.n.d. [1759 ?]. In-16, 48 p.  - -
 
+ HUARD (Georges). « Saint Louis et la reine Marguerite, statues provenant de l'hôpital des Quinze-Vingts », Gazette des Beaux-Arts, t. VII, 1932.   - -
 
+ LORENTZ (Philippe). « Projet de portail pour le cloitre de l'hôpital Saint-Jacques-aux-Pèlerins », dans Les bâtisseurs de cathédrales gothiques, Strasbourg, Les Musées de la ville, 1989, p. 357-359. -
 
+ Offices propres de saint Louis, roy de France, fondateur de l’église des Quinze-Vingts, et de saint Rémi, patron de la dite église. Latin-français. Paris, [1737]. In-12.  - -
 
+ TESSON (Louis). « Visite des archives et des anciennes pierres tombales conservés dans l'hospice des Quinze-Vingts », Commission du Vieux Paris, procès-verbal de la séance du 30 mars 1912 (1913), p. 76-82, plan.
Quelques mentions de documents donnent un petit aperçu des richesses d'archives des Quinze-vingts.