PARIS AU MOYEN ÂGE
Bibliographie thématique


Recherche par thème

 

Recherche par mot clé:

 

 

Abréviations utilisées

 


Retour à la Présentation du site

Retour à la page d'accueil

Autres sites utiles

 

 

Contrat Creative Commons

Version imprimable des résultats

Chroniques et autres sources narratives




+++ « Abbonis bella Parisiace urbis », éd. Paul von WINTERFELD, dans Monumenta Germaniae historica; Poetae latini aevi Carollini, t. IV, 1ere partie, 1899, p. 72-122.
Texte original du Siège de Paris par les Normands [en 886], considéré comme l'édition définitive.
 
+++ Chronique latine de 1113 à 1300 de Guillaume de Nangis, avec les continuations de cette chronique de 1300 à 1368. Nouvelle éd. revue sur les manuscrits, annotée et publiée par Hercule GÉRAUD pour la Société de l’histoire de France. Paris, J. Renouard, 1843. 2 vol. in-8°.
« Le nom de Paris revient […] 33 fois chez Guillaume de Nangis et ses continuateurs dans leur récit des années du règne de Philippe le Bel » (I. Guyot-Bachy).
  
+++ « Chronique parisienne anonyme de 1316 à 1339, précédée d'additions à la Chronique française dite de Guillaume de Nangis (1206-1316) », publié par A. HELLOT, Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XI, 1884 (1885), p. 1-207, index.
> Extr. : Nogent-le-Rotrou, Impr. Daupeley-Gouverneur, 1884. In-8°, 209 p.
« Cette chronique contient des faits curieux qui ne sont pas mentionnés par ailleurs » (M. Poëte).
   
+++ Éloge de Paris, composé en 1323 par un habitant de Senlis, Jean de Jandun, publié pour la première fois par MM. TARANNE et LE ROUX DE LINCY, Paris, Impr. Impériale, 1856. In-8°, 36 p.
           Texte en latin avec résumé en français.
 
+++ Journal d'un Bourgeois de Paris, 1405-1449. Publié d'après les manuscrits de Rome et de Paris par  Alexandre TUETEY. Paris, H. Champion, 1881. XLIV-413 p., index.
> Reprod. en fac-sim. : Genève, Slatkine [et Paris, Champion], 1975. 23 cm, XLIV-413 p.
Parfaite édition critique malgré l'ignorance des manuscrits d'Aix et d'Oxford.
  
+++ Journal d'un Bourgeois de Paris de 1405 à 1449. Texte original et intégral présenté et commenté par Colette BEAUNE. Paris, Libr. Générale Française (le Livre de Poche, 4522, Lettres gothiques), 1989. 17cm, 539 p., ill, bibliogr., index, calendrier, monnaies, etc.
> Autre éd. : Paris, Libr. Générale Française, 1990. 17cm, 539 p., ill, bibliogr., index.
> Autre éd. : Paris, Libr. Générale Française, 1993. 17cm, 539 p., ill, bibliogr., index.
Débute par une très bonne introduction. La graphie du Journal est modernisée mais la grammaire et la syntaxe d'origine sont conservées. Les notes en bas de pages sont nombreuses et les Annexes contiennent des renseignements utiles à la compréhension du texte.
  
+++ Journal de Clément de Fauquembergue, greffier du parlement de Paris (1417-1435), éd. A. TUETEY et H. LACAILLE pour la Société de l'histoire de France. Paris, H. Laurens, 1903-1915. 3 vol. in-8°. — T. I, 1417-1420. XC-391 p. — T. II, 1421-1430. 372 p. — T. III, 1431-1436. 298 p.
 
 
+++ Journal de Nicolas de Baye, greffier au Parlement de Paris (1400-1417). Éd. A. TUETEY, Paris, Libr. Renouard, 1885-1888. 2 vol. in-8° : — T. I, 1885, XLVIII-350 p. — T. II, 1888, CXII-350 p.
 
 
+++ « Journal parisien de Jean Maupoint, prieur de Sainte-Catherine-de-la-Couture (1437-1469) », éd. G. FAGNIEZ, Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. IV, 1877 (1878), p. 1-114.
> Extr. : Paris, Champion, 1878. In-8°, 114 p.
 
+++ LE ROUX DE LINCY [(A.)] et TISSERAND (L.-M). « Description de la ville de Paris sous Charles VI par Guillebert de Metz, 1407-1434 », dans Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles, Paris, Impr. Impériale, 1867,  p. 117-236 , pl. fac-sim.
En 1867, la biographie de Guillebert de Metz [Mets] était encore très incertaine. On savait néanmoins qu'il avait été copiste et libraire du duc de Bourgogne, au service de Jean sans Peur avant 1419. La première partie de la Description reprend le Commentaire de Raoul de Presles et le complète par des emprunts à d'autres chroniques. Dans la seconde partie, l'auteur dépeint la ville telle qu'il l'a connue entre 1407 et 1434. Pour établir sa liste des rues de Paris, rédigée loin de la capitale, Guillebert s'est visiblement aidé du Dit des rues de Paris de Guillot.
 
 
+++ LE ROUX DE LINCY [(A.)] et TISSERAND (L.-M). Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles. Documents écrits et originaux, recueillis et commentés par… Paris, Impr. Impériale (Histoire générale de Paris), 1867, gr. in-4°, XXXVI-662 p., 40 pl. h.-t., 10 grav. in-t., 1 plan, table.
> Une partie de ce recueil a été reproduit en fac-sim. sous le titre Le Paris de Charles V et de Charles VI vu par des écrivains contemporains. Caen, Paradigme, 1992. 21 cm, 395 p., ill.
Cet ouvrage, souvent cité, propose un certain nombre d'éloges et de poèmes descriptifs consacrés à la ville de Paris. Nous avons repris séparément chacun des grands chapitres du livre dans notre bibliographie.
   
+++ LE ROUX DE LINCY [(A.)] et TISSERAND (L.-M). « Deux éloges de la ville de Paris, composés en 1323 par Jean de Jandun et un anonyme qualifié de Dictateur », in Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles, Paris, Impr. Impériale, 1867,  p. 1-79, pl. fac-sim.
Les deux éloges sont donnés en latin et traduit en français. Tous deux sont des thèses scolastiques (établir la prééminence de Paris sur Senlis) en usage à l'Université de Paris. Le second éloge, le Traité des louanges de Paris, est d'un grand intérêt. Son auteur, Jean de Jandun était maître es Arts au collège de Navarre dès 1315, à l'âge de 25 ans.
 
+++ Le Ménagier de Paris, traité de morale et d'économie domestique composé vers 1393 par un bourgeois parisien ; contenant des préceptes moraux, quelques faits historiques, des instructions sur l'art de diriger une maison, des renseignements sur la consommation du roi, des princes et de la ville de Paris, à la fin du quatorzième siècle, des conseils sur le jardinage et sur les choix des chevaux ; un traité de cuisine fort étendu, et un autre non moins complet sur la chasse à l’épervier. Ensemble : L’Histoire de Griseldis, Mellibée et Prudence par Albertan de Brescia 1246, traduit par frère Renault de Louens ; et Le Chemin de Povreté et de Richesse, poème composé en 1342 par Jean Bruyant, notaire au Châtelet de Paris. Éd. J. PICHON, publié pour la première fois par la Société des Bibliophiles françois. A Paris, Impr. de Crapelet, 1846. 2 vol. gr. in-8°, LXXXVIII-240 et 382 p.  -
 
 
+++ Le Mesnagier de Paris, éd. Georgina M. Brereton et J.M. Ferrier, with a Foreword by Beryl Smalley. Oxford, Clarendon Press, 1981.
> Autre éd. : traduction et notes de K. Ueltschi.  Paris, Librairie générale française (Le Livre de poche, 4540), 1994. 859 p.
 
 
+++ Le Ménagier de Paris, suivi des Quinze Joyes de Mariage. Texte établi en français moderne par Arnaud BRINDALE. Paris, éd. Jean de Bonnot, 1991. In-8°, 10-CIII-103-CXXIII-139 p. et [21] pl. du plan de Paris de Truschet et Hoyau.
 
+++ Oeuvres de Rigord et de Guillaume le Breton, historiens de Philippe Auguste, publiées pour la Société de l’histoire de France par H.-François DELABORDE. Paris, Renouard, 1882. 2 vol.  — T. I : Gesta Philippi Augusti. 23 cm, LXXXII-333 p. — T. II, 1882. 23 cm, XII-512 p.
« Le nom de Paris revient 27 fois chez Rigord et 24 fois chez Guillaume le Breton » (I. Guyot-Bachy).
  
+++ Le Siège de Paris par les Normands en 885 et 886, poème d'Abbon avec la traduction en regard, accompagné notes explicatives et historiques par N.-R. TARANNE. Paris, Impr. Royale, 1834. In-8°, [4]-XXVIII-336-[2] p., chronol., index.
Parmi les neuf éditions de ce poème qui ont précédés celle-ci, une seule proposait déjà une traduction, celle publiée par Guizot dans la Collection de Mémoires, t. VI, 1824.
  
 
+++ Le Siège de Paris par les Normands, poème [d'Abbon] du IXe siècle édité et traduit par Henri WAQUET. Paris, Les Belles Letres, 1942. In-8°, XIX-124 p.  -
« …avec un excellent commentaire critique » (G. Walter).
 
 
+++ « Le Songe véritable : pamphlet politique d'un parisien du XVe siècle », éd. Henri MORANVILLÉ, Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XVII, 1890 (1891), p. 217-438.
Le Songe est un poème politique et allégorique de 3174 vers, écrit en 1406 par un domestique de Charles VI. L’étude est complétée par des notices sur les personnages nommés.
 
++ Chronique du religieux de Saint-Denys, contenant le règne de Charles VI de 1380 à 1422, publié en latin pour la première fois et traduite par L. BELLAGUET, précédée d'une introduction par M. de Barante. Paris. (Collection de documents inédits sur l'histoire de France). 6 vol., t. I, 1838, XV-751 p. ; t. II, 1840, 792 p. ; t. III, 1841, 776 p. ; t. IV, 1842, 783 p. ; t. V, 1844, 768 p. ; t. VI, 1852, 806 p.  -
> Reprod. avec introd. de B. Guénée. Paris, 1994. 6 t. en 3 vol.
 
  
++ « Chronique rimée dite de Saint-Magloire (1214-1296) », dans LEBEUF, Dissertation sur l'histoire civile et ecclésiastique de Paris, 1741, t. II, CXLIII-LVI p.
 
++ « Chronique rimée dite de Saint-Magloire, publiée par MM. De WAILLY et DELISLE », Recueil des historiens des Gaules et de la France, t. XXII, 1865, p. 81-86.  -
 
 
++ « La Complainte de Paris en 1436 », [édité et commenté par] Gaston RAYNAUD, Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 27e année, 1900, p. 36-41.  -
Cette pièce en 288 vers porte l’écho des plaintes des Parisiens contre un des nombreux emprunts forcés dont la ville de Paris fut souvent victime au cours de la guerre de Cent ans.
   
++ « Complainte sur les misères de Paris composée en 1435 », [éditée par] L. AUVRAY, Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 18e année, 1891, p. 84-87.
Court poème exprimant le lamentable état de Paris après de longues années de domination étrangère.
  
++ « Les Crieries de Paris, par Guillaume de Villeneuve », « D’un Mercier» et « Le dit des Marcheans », dans Proverbes et dictons populaires […], publiés d’après les manuscrits de la Bibliothèque du roi par G.A. CRAPELET. Paris, impr. Crapelet, 1831, p. 135-165, fac-sim.
Une des premières éditions de ces classiques parisiens.
 
++ « Les Crieries de Paris au XIIIe siècle par Guillaume de la Villeneuve » ; « Ci-coumence li diz de l’Erberie par Rutebeuf » ; « Ci-commence le dit du Lendit rimé » ; « Les Monstiers de Paris » ; « Les Ordres  de Paris par Rutebeuf » ; « La Chanson des ordres par Rutebeuf », [publiés par] Alfred FRANKLIN dans Les rues et les cris de Paris au XIIIe siècle. Paris, Willem et Daffis, 1874, p. 153-164, 165-174, 175-182, 183-190, 191-199, 201-204.
> Reprod. en fac-sim. : Les Editions de Paris (Coll. Mémoires de Paris), 1984. [Même p.].
Les six célèbres pièces ont été fidèlement reproduites par Franklin d'après les manuscrits de la Bibliothèque nationale.
 
++ « Description de la ville de Paris sous Charles VI par Guillebert de Metz, 1407-1434 » dans LE ROUX DE LINCY et TISSERAND (L.-M), Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles, Paris, Impr. Impériale, 1867, p. 117-236.
++ « Description de Paris vers 1175 par Guy de Bazoches », [éd. par] Élie BERGER. Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 4e année, 1877 (1878), p. 38-40.
Texte en latin.
 
++ DION (Roger). « La leçon d'une chanson de geste : Les Narbonnais », Mémoires de la Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie de Paris et de l'Île-de-France, t. I, 1949 (1952), p. 23-45, ill., plans.
La Chanson des Narbonnais est un poème des premières années du XIIIe siècle. La partie relatant l'arrivée des Narbonnais à Paris et leurs déboires dans cette ville fourni quelques éléments de topographie parisienne vers l'an 1200.
 
++ « Le Dit des rues de Paris par Guillot. Manuscrit du 14e siècle (vers l'an 1330) », dans La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, A Paris, chez Smith, 1817, p. LII-LVIII.
Texte seul, sans note mais complet.
 
++ DYGGVE (Holger Petersen). Les personnages du "Tournoiement aus dames". Helsinski, 1935. In-8°, paginé 145-192.  -
Le texte du Tournoiement est reproduit en entier.
  
++ Les églises et monastères de Paris. Pièces en prose et en vers des IXe, XIIIe et XIVe siècles publiées d'après les manuscrits, avec notes et préface par H.-L. BORDIER. Paris, A. Aubry, 1856. In-18, III-117 p.
> Reprod en fac-sim. : Saint-Wandrille, Éd. de Fontenelle, 1991. 19 cm, 117 p.  -
« Livre à mentionner parce qu’on y trouve, dressée par un érudit consciencieux, la liste, avec de très courtes notices, des églises et monastères de Paris antérieurs à 1789 » (M. Barroux, 706).
 
 
++ « Fragments d'une chronique anonyme finissant en 1328 et continuée jusqu'en 1340, puis jusqu'en 1383 », éd. GUIGNIAUT (E.) et WAILLY (N. DE), dans Recueil des historiens des Gaules et de la France, 1855, t. XXI, p. 146-158.  -
 
 
++ GARNIER (Joseph). « Documents relatifs à la surprise de Paris par les Bourguignons en mai 1418 », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 4e année, 1877 (1878), p. 47-53.
Narration des événements de  mai 1418 par des conseillers du duc de Bourgogne.
 
++ GUILLAUME DE NANGIS [et ses continuateurs]. Chroniques capétiennes. Traduit du latin par François Guizot. Clermont-Ferrand, Paléo (Coll. Sources de l'histoire de France), 2002. 2 vol. 20 cm. — T.I, 1113-1270, 215  p. — T. II, 1270-1328, 320 p.
La Chronique Universelle (son vrai nom) est l'œuvre des archivistes de l'abbaye de Saint-Denis. C'est une vaste chronique du monde chrétien dans laquelle Paris n'est que peu présent, quoiqu'un peu plus dans l'œuvre des continuateurs de Guillaume, après 1300. A noter : le texte contient des erreurs de retranscription.
 
++ GUILLAUME LE BRETON. Continuation de la Vie de Philippe II Auguste. Traduite du latin par François GUIZOT et revue par Romain FOUGÈRE. S.l., Paleo (Coll. Sources de l'histoire de France), 2003. 20 cm, 226 p.
Traduction non commentée. Paris est plus rarement évoqué chez G. Le Breton que chez Rigord.
 
++ Histoire de Philippe Auguste, par Rigord. Ed., trad. et notes sous la dir. d'Elisabeth CARPENTIER, Georges PON et Yves CHAUVIN. Paris, CNRS, 2006. In-8°, 493 p., 3 tableaux généalogiques.
 
++ « Journal d'un Bourgeois de Paris (1409-1449) », dans LABBE (Philippe), Alliance chronologique de l’histoire sacrée et profane, Paris, G. Meturas, 1651, t. I, p. 652-670.  -
Première publication d’extraits du Journal.
  
++ Mémoire pour servir à l'histoire de France et de Bourgogne contenant un Journal de Paris, sous les règnes de Charles VI et de Charles VII, par Dom DES SALLES et M. de LA BARRE. Paris, J.-M. Gandouin et P. F. Giffart, 1729. In-4°, XII-339-[2] p.
Cette première publication du texte intégral du Journal d'un Bourgeois de Paris est assez fautive (p. 1-208).
   
++ Journal d'un Bourgeois de Paris sous Charles VI et Charles VII. Préface et notes d'André MARY. Paris, H. Jonquières (Coll. Jadis et Naguère : les hommes, les faits et les moeurs, 6), 1929. In-8°, 360 p., front., 11 pl. h.-t., un plan de Paris, bibliogr.  -
Adaptation en français moderne.
 
 
 
++ A Parisian journal, 1405-1449, translated from the anonymous "Journal d'un Bourgeois de Paris" by Janet SHIRLEY. Oxford, Clarendon press, 1968. 19 cm, XII-419 p., cartes, pl. -
 
++ Journal d'un Bourgeois de Paris, tenu pendant les règnes de Charles VI et Charles VII. Traduit de l'ancien français par Nathalie DESGRUGILLERS-BILLARD. S.l., Ed. Paleo, 2009. 2 vol. in-8° : — T. I, 1405-1422, Les Bourguignons à Paris. 202 p., chronol., index.  — T. II, 1423-1449, Henri VI roi de Paris. 238 p., chronol., index.
Ceux que l'ancien français rebute apprécieront cette bonne traduction du manuscrit du Vatican.
 
++ Journal de Jean de Roye, connu sous le nom de "Chronique scandaleuse", 1460-1483. Éd. B. de MANDROT pour la Société de l'histoire de France (t. CCLXX et CCLXXIX). Paris, H. Laurens, 1894-1896. 2 vol. in-8°.
 
++ « Journal parisien des années 1412 et 1413 », éd. Alexandre TUETEY, Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLIV, 1917, p. 163-182.
 
++ LE ROUX DE LINCY [(A.)] et TISSERAND (L.-M). « Commentaire ajouté par Raoul de Presles à sa traduction de La Cité de Dieu et contenant une description de la ville de Paris sous Charles V, 1371 », dans Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles, Paris, Impr. Impériale, 1867,  p. 81-115, pl. fac-sim.
Raoul de Presles, troisième du nom, était avocat du roi. Très apprécié de Charles V, il fut chargé par celui-ci de traduire la Cité de Dieu de saint Augustin. Placé au ch. XXV du livre V, son Commentaire rapporte les traditions fabuleuses de Paris et donne des détails historiques, à vrai dire assez fantaisistes. Bien plus intéressants sont les passages où l'auteur donne quelques détails sur la géographie urbaine de Paris à son époque. Nombreuses références en bas de page.
 
++ LE ROUX DE LINCY [(A.)] et TISSERAND (L.-M). « Paris et les principales villes de France sous le règne de Charles VII, poème descriptif en vers latins composé par Antoine Astesan, 1451 », in Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles, Paris, Impr. Impériale, 1867,  p. 513-577, pl. fac-sim.
Première édition et traduction en français de cet éloge descriptif où Paris occupe une place importante (250 vers). S'il ne nous apporte rien du point de vue topographie, le poète milanais nous fait faire une agréable visite de Paris au milieu du Xve siècle.
 
++ « Memoriale historiarum de Jean de Saint-Victor », éd. J.D. GUIGNIAUT et N. DE WAILLY, dans Recueil des Historiens de la France, t. XXI, Paris, 1855, p. 630-675.  -
« Le nom de Paris revient […] 57 fois chez Jean de Saint-Victor » (I. Guyot-Bachy).
  
++ Le Ménagier de Paris. Traité de morale et d'économie politique composé en 1393 par un bourgeois parisien. Préface de P. Gaxotte. Paris, Chavane, 1961. 2 vol. dans un coffret pet. in-4°. — Vol. 1 : LVI p. goth. avec 38 reprod. en fac-sim. de grav. sur bois ; — Vol. II : 83 p., traduction en français moderne par Jean-Paul LAURENT ; — Une pl. dépliante reproduisant, au tiers, le plan de Paris de Truschet et Hoyau (1550).  -
  
++ Mystères inédits du quinzième siècle publiés pour la première fois par JUBINAL d’après le ms unique de la bibliothèque Sainte-Geneviève. Paris, Téchener, 1837. 2 vol. in-8°.
> Reprod. en fac-sim. : Genève, Slatkine [et Paris, Champion], 1977. 2 t. en 1 vol. 23 cm, LII-396-XIX-410 p., ill.
 
++ Les Narbonnais. Chanson de geste publiée pour la première fois par Hermann SUCHIER (Société des Anciens Textes Français). Paris, Firmin-Didot, 1898. 2 vol. in-8°, 320-LXXXVI-250 p., index.
Poème des premières années du XIIIe siècle dont un passage relate l'arrivée et les déboires du héros dans la ville de Paris.
 
++ PISAN (Christine de). Le Livre des fais et bonnes meurs du sage Roy Charles V, publié par Suzanne SOLENTE. Paris, H. Champion, 1937-1940. 2 vol. in-8° CIII-249 p. et I-283 p.  -
> Reprod ; en fac-sim. : Slatkine Reprints, Genève, 1977. 2 t. en 1 vol. 23 cm, CIII-249-283 p.
 
++ PISAN (Christine de). Le Livre des fais et bonnes meurs du sage Roy Charles V, trad. [de l’ancien français] avec introd. chronol. et index par Éric HICKS et Thérèse MOREAU. Paris, Stock (coll. Moyen Âge), 1997. 23 cm, 370 p.  -
 
++ RIGORD. La vie de Philippe II Auguste, traduite du latin par François GUIZOT et revue par Romain FOUGÈRE. Clermont-Ferrand, Paleo (coll. Sources de l'histoire de France), 2003. In-8°, 236 p.
Traduction non commentée. Quelques dates ont été précisées.
 
++ « Le Rues de Paris, en vers », Appendice dans H. GÉRAUD, Paris sous Philippe le Bel. Paris, Impr. de Crapelet, 1837, p. 568-579.
Ce poème est une adaptation, faite au début du XVe siècle, du célèbre Dit des rues de Paris, de Guillot. Il avait été retrouvé dans un manuscrit de la bibliothèque Cottonienne de Londres.
 
++ « Le Siège de Paris par les Normands, par le moine Abbon, témoin oculaire », dans Le Mémorial des siècles. 9e siècle. Les invasions normandes en France. S.l., Albin Michel, 1969, p. 231-282.
Reproduit la traduction de Guizot (1824), la plus littéraire mais certainement pas la plus fidèle. Voir aussi les Annales de Saint-Vast sur les mêmes événements pp. 226-230.
 
++ Le Tournoiement des dames de Paris, de Pierre Gencien, éd. M. PALAEZ, in Studi Romanzi, t. 14, 1917, p. 1-68.
 
+ Chronique de Richard Lescot, religieux de Saint-Denis (1328-1344), suivie d’une continuation de cette chronique (1344-1364), publié par Jean LEMOINE pour la Société de l’histoire de France. Paris, H. Laurens, 1896. In-8°, LII-264 p.
Paris ne tient qu'une faible place dans cette chronique.
 
+ La Chronique métrique attribuée à Geoffroy de Paris. Texte publié avec introduction et glossaire par Armel DIVERRÈS. Paris, Société d'édition des Belles-Lettres, 1956. Gr. In-8°, 360 p., index.
Paris ne tient qu'une faible place dans les 8000 vers de cette chronique.
 
 + Chronique métrique de Godefroy de Paris (1309-1316), publiée par J.-A. BUCHON. Extrait de la première partie du t. IX de la collection des chroniques du XIIIe au XIVe siècle, Paris, Verdière, 1827. In-8°.
 
++ « Dit des Moustiers de Paris, composé vers 1270 » et « Dit des Moustiers de Paris, composé vers 1320 », dans Pouillés de la province de Sens, publiés par M. Auguste Longnon, Paris, Impr. nationale, 1904, p. 363-368.  -
 
+ « Le Dit des rues de Paris par Guillot », dans E. de la BÉDOLIÈRE, Le Nouveau Paris. Paris, G. Barba, 1986, p. 437-440.
Le texte contient des erreurs de lecture et plusieurs lignes ont été censurées.
  
 
+ Gesta sanctae memoriae Ludovici regis Franciae, auctore Guillelmo de Nangiaco [Guillaume de Nangis]. [Éd. par] P.-C.-F. DAUNOU et J. NAUDET, in Recueil des Historiens des Gaules et de la France, Paris, Impr. Royale, t. XX, 1840, p. 309-465. -
 
 
+ The Goodman of Paris: A Treatise of Moral and Domestic Economy by a Citizen of Paris. Trad. By Eileen POWER. London, 1828.
Traduction en anglais du Ménagier de Paris.
 
+ Les Grandes chroniques de France. Éd. J. VIARD, t. 6-9, Paris, 1930-1937.  -
 
+ Histoire de Loys XI, Roi de France, et des choses mémorables advenuës de son Règne, depuis l’an 1460 iusques à 1483. Autrement dicte la Chronique scandaleuse. Escrite par un greffier de l’Hostel de Ville de Paris [Jean de Roye]. Imprimée sur l’original. S.l., 1620. In-8°, [28]-338 p.
Paris n'y tient que très peu de place.
 
+ Journal d'un Bourgeois de Paris de 1405 à 1449. Texte français moderne de Jacques MEGRET. Paris, Horizons de France (coll.  Le Roman de l’Histoire), 1946. In-12, 167 p.
Cette édition partielle ne présente plus aucun intérêt.
  
+ LEFÈVRE-PONTALIS (Germain). « Fragment d’un manuscrit du ‘Journal d’un bourgeois de Paris’ », Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 11e année, 1884, p. 124-126.
Les quelques variantes rapportées n’apportent rien de nouveau à l’éd. de Tuetey (+++).
 
+ MIROT (Albert). « Cérémonies royales à Notre-Dame [sous Charles VI et Charles VII] », La Montagne Ste Geneviève et ses abords, n° 89, fev. 1965, p. 1-4.
Résumé d'une conférence. Voir plutôt A. MIROT et B. MAHIEU, « Cérémonies officielles…»( ++)
 
+ « Petite chronique française de l'an 1270 à l'an 1356 », éd. L.-A. DOUET D'ARCQ, in Mélanges de littérature et d'histoire recueillis et publiés par la Société des bibliophiles français, Paris, 1867.
Paris n'y tient que très peu de place.