PARIS AU MOYEN ÂGE
Chronologie des événements parisiens

 

 

1271
Fondation du collège de Calvi par Robert de Sorbon.
12 mai 1271
De retour de croisade, le roi Philippe III rentre à Paris.
12 mai 1271
Le cercueil de saint Louis, porté par son fils Philippe, fait halte à Notre-Dame.
8 novembre 1272
La mort de Gérard d'Abbeville modère le conflit entre l'Université et les Mendiants.
1273
L'abbé de Saint-Germain-des-Prés obtient du roi la haute et basse justice sur ses terres
Avril-mai 1273
Bonaventure reprend ses attaques contre les averroïstes.
Janvier 1274
Accord entre le roi et les chanoines de St-Merri sur la justice des terres de cette église.
7 mars 1274
Mort de [saint] Bonaventure.
Avril 1274
Établissement de seize étaux de boucheries au faubourg Saint-Germain.
22 juin 1274
Marie de Brabant est couronnée reine de France en la Sainte-Chapelle.
15 août 1274
Mort de Robert de Sorbon.
1275
Fondation du collège de Dace [du Danemark].
1275
L'abbé de Saint-Germain-des-Prés établit un pilori et un gibet au carrefour de Buci.
24 juin 1275
Marie de Brabant, reine de France, est couronnée et sacrée en la Sainte-Chapelle.
Juillet 1275
Le roi partagera les revenus de la voirie avec Étienne Barbette, voyer de Paris.
5 décembre 1275
Le nouveau recteur Pierre d'Auvergne tente de rétablir l'ordre au sein de l'Université.
14 novembre 1276
Guillaume de Montmorency succède à Robert de Sorbon au collège de Sorbonne.
7 mars 1277
L'Université condamne 219 articles des thèses averroïstes.
23 novembre 1277
Menacés par l'inquisiteur, Siger de Brabant et Bernier de Nivelles fuient Paris.
30 juin 1278
Le chambellan Pierre de Brosse, accusé de trahison, est pendu à Montfaucon.
1279
Ouverture du collège du Trésorier, rue des Poirées.
Août 1279
Le roi confirme aux templiers leur droit sur leur censive située au nord de l'enceinte.
3 septembre 1279
Mort de l'évêque Étienne Tempier.
1280
Fondation du collège d'Harcourt, rue de la Harpe.
27 juin 1280
Renaud d'Homblières est élu évêque de Paris.
Décembre 1280
La Seine en crue brise une arche du Petit-Pont et deux grandes arches du Grand-Pont.
Janvier 1281
L'eau couvre toutes les cultures de la rive droite.
1281
Graves et nombreuses querelles entre les étudiants picards et les étudiants anglais.
Juillet 1281
L'Université, agitée par diverses violences, se met en grève.
19 avril 1283
Philippe le Hardi interdit aux Juifs d'ouvrir de nouveaux cimetières.
14 ou 16 août 1284
Philippe, fils du roi, se marie avec Jeanne de Navarre.
Octobre 1284
Mort de Philippe de Thoiry, chancelier de Notre-Dame.
1285
Les Augustins quittent la porte Montmartre pour s'installer au clos du Chardonnet.
Octobre 1285
On apprend la mort du roi Philippe III à Perpignan. Philippe IV [le Bel] lui succède.
Fin 1285
Le cour du roi Philippe est donné aux Jacobins.
2 mars 1286
Mort de Guillaume de Montmorency. Pierre de Villepreux lui succède à la Sorbonne.
1288
Il est désormais interdit de porter épées, couteaux et boucliers dans les rues de Paris.
18 janvier 1288
Le roi autorise le percement d'une nouvelle porte [du Chaume] dans l'enceinte.
Août 1288
La chaleur caniculaire fait plusieurs victimes.
12 novembre 1288
Mort de Renaud d'Homblières, évêque de Paris.
1289
Mort de Adenulphe d'Anagni, évêque de Paris depuis quelques mois seulement.
4 octobre 1289
Naissance de Louis, fils du roi Philippe IV.
Fin 1289
Simon Matifas de Bucy, chanoine de Paris, est élu évêque.
Fin mars 1290
Jeanne de Châtillon installe 14 religieux à la chartreuse de Vauvert.
2 avril 1290
Rue des Jardins, un juif tente de détruire une hostie qui reste miraculeusement intacte.
Août 1290
Nouveau conflit de juridiction entre l'Université et le chancelier de Notre-Dame.
1291
Fondation du collège des Cholets, rue Saint-Etienne-des-Grès.
Mai 1291
Philippe le Bel fait expulser les usuriers lombards et saisir leurs biens.
1293
Mise en place d'un emprunt obligatoire pour les bourgeois de Paris.
1293
Les ermites de Saint-Augustin s'installent dans l'ancien couvent des frères Sachets.
1294
La reine Marguerite fait un don pour agrandir le couvent des Cordelières Saint-Marcel
Juillet 1295
Le pape approuve la construction d'une chapelle sur le lieu du miracle, rue des Jardins
Octobre 1295
Philippe le Bel retire le Trésor du Temple et le met au Louvre.
20 décembre 1295
Marguerite de Provence, veuve du roi saint Louis, meurt à l'âge de 74 ans.
1296
Philippe le Bel constitue une Chambre es-requêtes au Parlement.
20 décembre 1296
Crue extraordinaire : le Petit Châtelet et les deux ponts avec leurs maisons sont brisés.
20-28 déc. 1296
L'île de la Cité n'est ravitaillée que par bateaux.
28 avril 1297
La reconstruction du Petit-Pont est achevée.
10 juin 1297
Le roi nomme sept conseillers pour gérer les affaires d'État à Paris en son absence.
Novembre 1297
Achèvement de la passerelle en bois, dite pont aux Meuniers.
1298
Début des travaux de reconstruction du palais de la Cité et de son enceinte.
Février 1298
Deux Parisiens sont exclus de la Hanse pour avoir fraudé sur le transport des vins.
11 septembre 1298
Inhumation de Philippe, fils de Robert III d'Artois, aux Jacobins, rue Saint-Jacques.
Mars 1299
Le roi donne aux frères de la Charité-N-Dame la chapelle du miracle rue des Jardins.
Février 1301
Confiscation de 68 tonneaux à un marchand de vins pour non-déclaration à la Hanse.
23 mars 1301
Une ordonnance du roi entérine l'existence des notaires du Châtelet.
10 avril 1302
Réunion des États généraux à Notre-Dame de Paris, au sujet de l'autorité du pape.
Mai 1302
Fondation du collège du Cardinal Lemoine.
Mars 1303
Philippe le Bel rend officiellement le Parlement sédentaire.
Début avril 1303
Des ambassadeurs tartares proposent une union contre les Sarrasins en Terre sainte.
13 et 14 juin 1303
Conseil élargi au Louvre pour dénoncer "les crimes" du pape Boniface VIII.
24 juin 1303
Au jardin du Palais, le roi fait lire un appel à la réunion d'un concile au sujet du pape.
Juillet 1303
Retour du Trésor au Temple.
2 février 1304
Mort de Béatrice, fille de Gui de Flandre.
22 juin 1304
Mort de Simon Matifas de Bucy, évêque de Paris.
Septembre 1304
L'Université se met en grève suite à l'exécution d'un étudiant par le prévôt.
18 septembre 1304
Guillaume Baufet, dit Guillaume d'Aurillac, médecin du roi, est élu évêque de Paris.
Début nov. 1304
Fin de la grève de l'Université, le prévôt ayant fait réparation.
Fin décembre 1034
Le théologien écossais Duns Scot vient enseigner à Paris.
Début janvier 1305
Le roi tient une assemblée au Parlement au sujet de la paix avec les Flamands.
Début 1305
Achèvement du nouveau Grand-Pont.
17 janvier 1305
Guillaume Baufet est consacré évêque de Paris.
Février 1305
Les changeurs occuperont le Grand-Pont côté Châtelet et les orfèvres l'autre côté.
25 mars 1305
Fondation du collège royal de Navarre par la reine Jeanne de Navarre.
Avril 1305
Le prix des céréales et le prix du pain augmentent considérablement.
Mai 1305
Joutes entre villes organisées place de Grève par le bourgeois Reinier le Flament.
29 novembre 1305
Symon Pacquet, mercier, est expulsé de la Hanse pour "compagnie" non déclarée.
Hiver 1305-1306
Débâcle de glace et crue : les ponts sont endommagés, des moulins sont détruits.
13 mai 1306
Le roi apporte les reliques de saint Louis à Notre-Dame puis à la Sainte-Chapelle.
22 juillet 1306
Philippe le Bel fait expulser les Juifs du royaume et saisir leurs biens.
4 octobre 1306
Colère des locataires qui doivent payer leur loyer avec la nouvelle monnaie forte.
30 décembre 1306
La foule, mécontente de la hausse des loyers, pille et brûle l'hôtel d'Étienne Barbette.
30 décembre 1306
Les émeutiers se rendent au Temple où se trouve le roi et en bloquent les issues.
31 décembre 1306
Les meneurs des émeutes de la veille sont arrêtés. Vingt-huit sont condamnés à mort.
5 janvier 1307
Les condamnés du 31 décembre sont pendus aux arbres proches des portes de la ville.
14 septembre 1307
Le Conseil décide secrètement l'arrestation des templiers du royaume.
22 septembre 1307
Guillaume de Nogaret est nommé Garde du sceau.
12 octobre 1307
Aux Jacobins, inhumation de Catherine, seconde femme de Charles de Valois.
13 octobre 1307
Arrestation des templiers du royaume, dont Jacques de Molay présent à Paris.
14 octobre 1307
Harangue de Nogaret destinée aux chanoines et aux maîtres de la faculté de théologie.
15 octobre 1307
Dans les jardins du palais, des orateurs expliquent au peuple l'arrestation des templiers
19 octobre 1307
Début des interrogatoires des templiers à Paris par l'inquisiteur Guillaume de Paris.
24 octobre 1307
Interrogatoire de Jacques de Molay au Temple.
25 octobre 1307
Devant plusieurs théologiens de l'université, Jacques de Molay renouvelle ses aveux.
24 novembre 1307
Fin des interrogatoires des templiers par l'inquisiteur de France.
Décembre 1307
Le roi donne à son charretier, Jean de Provins, la synagogue de la rue de la Tacherie.
27 décembre 1307
A Notre-Dame, plusieurs templiers rétractent leurs aveux devant les envoyés du pape.
19 mai 1308
Fondation du collège de Bayeux, rue de la Harpe.
25 mai 1308
Terrible orage avec grêle, neige et vent.
15 août 1308
L'évêque Guichard de Troyes est arrêté et transféré au Louvre.
6 octobre 1308
Début du procès public de Guichard de Troyes dans les jardins du Palais.
27 novembre 1308
Amaury de Nesle vend au roi son hôtel pour 5 000 livres.
Début février 1309
Mort de Marguerite de Clermont, femme de Jean de Namur.
20 mars 1309
Les réquisitions pour "droit de prise" sont désormais réglementées.
Avril 1309
Fondation du nouveau monastère des Carmes, place Maubert.
8 août 1309
Début de l'enquête de la commission pontificale de Paris au sujet des templiers.
30 octobre 1309
Violente tempête sur la région parisienne.
26 et 28 nov. 1309
Interrogatoire de Jacques de Molay, grand-maître de l'ordre des templiers.
Mars 1310
589 templiers sont transférés à Paris.
11-23 avril 1310
Conseil des évêques de la province de Sens, relatif aux crimes des templiers.
12 mai 1310
54 templiers relaps sont brûlés près du moulin Saint-Antoine.
1er juin 1310
La béguine Marguerite Porète, hérétique, et un juif converti relaps, sont brûlés vifs.
5 juin 1311
Fin des interrogatoires de la commission pontificale de Paris.
Août 1311
Le roi remet aux religieuses de Poissy le cimetière juif, rue de la Harpe, pour 1000 l. t.
Septembre 1311
Pierre Marcel cède au roi sa maison pour que celui-ci puisse agrandir son palais.
9 septembre 1311
Fondation du collège d'Harcourt, rue Saint-Cosme, proche de la porte d'Enfer.
Fin mars 1312
Les biens des templiers sont repris par les frères hospitaliers de St-Jean-de-Jérusalem.
22 juin 1312
L'évêque de Paris, Guillaume Baufet, ratifie la fondation du collège d'Harcourt.
18 octobre 1312
Mort de Betin Cassinel, immigré lombard, maître des monnaies à Paris.
Début 1313
Levée d'une taille pour la chevalerie de Louis, fils de Philippe le Bel.
23 mai 1313
Le roi ordonne au prévôt des marchands de construire un quai devant l'hôtel de Nesle.
Pentecôte 1313
Fêtes pour l'inauguration du palais rénové et pour la chevalerie de Louis de Navarre.
Janvier 1314
Le roi confirme la fondation du collège de Laon-Presles situé rue du Clos-Bruneau.
19 janvier 1314
Une ordonnance royale confirme la mainmise d'Enguerrand de Marigny sur le Trésor.
18 mars 1314
Sur le parvis Notre-Dame, J. de Molay et trois autres templiers renient leurs aveux.
Soir du18 mars 1314
Jacques de Molay et Geoffroy de Charney, relaps, sont brûlés sur l'Ile aux Juifs.
9 avril 1314
Marguerite, Blanche et Jeanne de Navarre sont arrêtées et accusées d'adultère.
1er août 1314
Le prévôt Etienne Barbette et les bourgeois acceptent un effort financier pour le roi.
Août 1314
Nobles et bourgeois sont exaspérés par la taxe de 10 deniers par livre sur toute vente.
29 novembre 1314
On apprend la mort de Philippe le Bel. Louis X [le Hutin] devient roi de France.
1er décembre 1314
Le corps de Philippe le Bel est ramené à Paris par la Seine et déposé aux Bernardins.
2 décembre 1314
Obsèques de Philippe le Bel à Notre-Dame.
13 décembre 1314
Fondation du collège de Montaigu.
10 mars 1315
Le roi fait arrêter Enguerrand de Marigny. Il est mis en prison dans la tour du Louvre.
30 avril 1315
Enguerrand de Marigny, conseiller du roi, est pendu à Montfaucon pour prévarication.
Avril-juillet 1315
Pluies quasi-continuelles : la Seine sort de son lit.
Juillet 1315
Nombreuses processions entre Paris et Saint-Denis, pour faire cesser la pluie.
28 juillet 1315
Les Juifs sont autorisés à revenir s'installer à Paris.
Hiver 1315-1316
Les ponts de Paris sont brisés par la débâcle.
Printemps 1316
La faiblesse des récoltes fait flamber le cours des céréales.
8 juin 1316
Le corps du roi Louis X, mort au château de Vincennes le matin même, arrive à Paris.
12-16 juillet 1316
Philippe, comte de Poitiers, vient s'imposer comme régent de Jeanne, fille de Louis X
17 juillet 1316
Philippe réunit une assemblée de la noblesse pour régler les questions de succession.
Août 1316
Paris apprend l'élection du nouveau pape Jean XXII [Jacques Duèze].
Novembre 1316
Robert d'Artois est emprisonné au Châtelet puis à Saint-Germain-des-Prés.
15 novembre 1316
Naissance de Jean, fils du roi défunt Louis X.
19 novembre 1316
Jean 1er, héritier de la couronne, meurt âgé de 5 jours.
3 décembre 1316
Une ordonnance réglemente sévèrement le déroulement des séances du Parlement.
1317
Galéran Nicolaï de Grève fonde un collège pour les écoliers de Cornouailles.
Début janvier 1317
Philippe de Poitiers part à Reims pour son sacre et son couronnement.
2-3 février 1317
Philippe réunit une assemblée de nobles et de prélats pour légitimer son sacre.
16 février 1317
Mort de Louis, fils unique du roi Philippe. Il est enterré aux Jacobins.
25 mars 1317
Le roi Philippe V [le Long] fait sortir Robert d'Artois de sa prison.
Avril 1317
Le roi rassemble les États de la nation pour voter un impôt qui financera la croisade.
Juin 1317
Le squelette d'Enguerrand de Marigny est dépendu du gibet.
Fin septembre 1317
On annonce la mort de Robert, fils d'Othon de Bourgogne et de Mahaut d'Artois.
Janvier 1318
Le grand Conseil prononce l'affranchissement des serfs du domaine royal.
Février 1318
Le Conseil royal innocente Guillaume d'Harcourt en appel et déboute le Parlement.
Mars 1318
Bénédiction du nouveau monastère des Carmes.
27 mars 1318
Signature d'un traité entre le roi, le duc de Bourgogne et sa mère Agnès.
1319
Philippe le Long fait don de l'hôtel de Nesle à sa femme Jeanne de Bourgogne.
18 février 1319
La reine Jeanne pose la première pierre de l'hôpital Saint-Jacques-aux-Pèlerins.
23 mars 1319
A Longchamp, début d'une conférence relative aux querelles d'Artois.
Mai 1319
La veuve d'Enguerrand de Marigny est blanchie par le Conseil royal.
22 mai 1319
Inhumation de Louis, comte d'Évreux, dans l'église des Frères Prêcheurs.
31 mai 1319
Le cardinal Gaucelin, venu de Rome, et le roi négocient une paix avec les Flamands.
8 juillet 1319
Fondation de la chantrerie de la Sainte-Chapelle.
30 décembre 1319
Mort de Guillaume Baufet, évêque de Paris.
Janvier 1320
Une ordonnance royale réforme le fonctionnement de la Chambre des comptes.
3 janvier 1320
Le roi et le Grand Conseil en réunion approuvent le traité de paix avec les Flamands.
Avril 1320
Philippe le Long autorise les pelletiers et les meuniers à rétablir leur confrérie.
3 mai 1320
Les Pastoureaux arrivent par centaines et entraînent la foule dans leur mouvement.
5 mai 1320
Robert de Béthune vient au palais royal et jure d'appliquer les conventions de paix.
24 juillet 1320
Joutes bourgeoises dans l'Ile aux Juifs à l'occasion du mariage de la fille du roi.
25 juillet 1320
Le prévôt Henri de Taperel est pendu pour avoir fait exécuter un innocent.
8 septembre 1320
Etienne de Bouret est évêque de Paris.
Janvier 1321
Le roi autorise les oubliers à rétablir leur confrérie en l'honneur de saint Michel.
Mai 1321
Le Conseil royal innocente Jean Lointier accusé de vols par Bertrand de Corbie.
Automne 1321
Ostension des Saintes Reliques, de Saint-Denis à Longchamp, pour la guérison du roi.
Début décembre 1321
Fondation du collège de Cornouailles, rue des Plâtriers.
19 décembre 1321
Mort d'Etienne Barbette, voyer de Paris puis prévôt des marchands.
3 janvier 1322
Philippe V meurt à Longchamp à l'âge de 28 ans. Son frère Charles [IV] lui succède.
7-8 janvier 1322
Le corps du roi est porté à Notre-Dame, puis à Saint-Denis.
Fin janvier 1322
Inhumation aux Cordeliers de Marie, veuve de Philippe III. Son cour va aux Jacobins.
Mars 1322
Le roi autorise la construction de l'église et de l'hôpital Saint-Jacques-aux-Pèlerins.
22 juillet 1322
Mort de Louis 1er, comte de Nevers. Il est enterré chez les Frères Mineurs [Cordeliers]
Août 1322
Le pape Jean XXII approuve la fondation de l'hôpital Saint-Jacques-aux-Pèlerins.
2 janvier 1323
Fondation du collège Saint-Martin, dit collège du Plessis, rue Saint-Jacques.
8 mai 1323
Jourdain de L'Isle, noble gascon, est pendu pour viol, meurtre et autres méfaits.
Été 1323
Paris est touché par une grave épidémie.
7 décembre 1323
Jean du Prieuré et Jean de Persan sont mis au bûcher pour hérésie et sorcellerie.
Début 1324
Refondation des collèges de Laon et de Presles.
20 avril 1325
Fondation du collège de Tréguier.
18 février 1325
Étienne de Bouret réhabilite certaines thèses de saint Thomas, condamnées en 1277.
Été 1325
Sécheresse et grandes chaleurs.
24 novembre 1325
Mort d'Étienne de Bouret, évêque de Paris.
Décembre 1325
La Seine gèle profondément.
Fin décembre 1325
Le Grand-Pont et le Petit-Pont, tous deux en bois, sont rompus.
Début janvier 1326
On fait des dons aux pauvres pour qu'ils prient pour Charles de Valois très malade.
14 janvier 1326
Hugues de Besançon devient évêque de Paris.
28 février 1326
Fondation du collège des Écossais.
21 mars 1326
Louis de Clermont clame à Notre-Dame qu'il reporte son départ pour la Terre Sainte.
Printemps 1326
Inhumation de Charles de Valois au monastère des Chartreux.
18 mai 1326
Pose de la première pierre de l'église du Saint-Sépulcre, rue Saint-Denis.
24 mai 1326
Pose de la première pierre de la nouvelle chapelle de la Sorbonne.
1327
Fondation, par Guy de Laon, du collège de Laon, rue du Clos-Bruneau.
27 avril 1327
Alphonse d'Espagne, arrière-petit-fils de saint Louis, est inhumé aux Jacobins.
1er février 1328
Le roi Charles IV le Bel meurt au château de Vincennes.
Février 1328
Avènement et régence de Philippe VI de Valois.
25 avril 1328
Pierre Remy, trésorier des finances, est pendu à Montfaucon pour malversations.
13 juin 1328
Entrée solennelle de Philippe VI par la porte Saint-Denis.
28 janvier 1329
Fondation du collège de Marmoutier, rue Saint-Jacques.
27 octobre 1329
La comtesse Mahaut d'Artois meurt en son hôtel parisien.
27 janvier 1330
Jeanne de Bourgogne est inhumée au couvent des Cordeliers.
Août 1330
Grandes joutes bourgeoises à la Couture Saint-Martin.
Novembre 1330
Le roi fait saisir les biens des Lombards qui pratiquent l'usure à Paris.
Novembre 1330
L'hôtel de Nesle est vendu au roi pour financer la fondation du collège de Bourgogne.
19 novembre 1330
Jean de Milon est nommé prévôt de Paris.
14 août 1332
Fondation du collège de Marmoutier, par division du collège du Plessis.
5 février 1332
Fondation du collège de Bourgogne, rue des Cordeliers.
Mai 1332
Le roi donne à son fils la maison que Robert d'Artois avait rue St-Germain-des-Prés.
Mai 1332
Le roi donne l'hôtel de Nesle à sa femme, Jeanne de Bourgogne.
29 juillet 1332
Mort de Hugues de Besançon, évêque de Paris.
18 août 1332
Guillaume V de Chanac devient évêque de Paris.
7 mars 1333
Fondation du collège de Tours, rue de la Harpe.
Mai 1333
Fondation du collège des Lombards, rue des Carmes.
Août 1334
Le roi autorise les religieux des Blancs-Manteaux à percer une porte dans sa muraille.
Juin 1336
Fondation du collège de Lisieux, rue Saint-Étienne-des-Grès.
21 juillet 1336
L'ancien prévôt de Paris Hugues de Crusy est pendu pour crime de lèse-majesté.
Été 1338
Début de la construction de l'église du collège des Bernardins.
21 juin1339
Fondation du collège de l'Ave Maria par Jean de Hubant.
25 juin 1339
Exécution de Béthin de Saint-Denis, coupable de forfaiture.
8 octobre 1340
Le collège de Laon a été transféré rue de la Montagne-Sainte-Geneviève.
29 décembre 1340
Les thèses de Guillaume d'Ockham sont condamnées par l'Université.
1er août 1341
Fondation du collège du cardinal Bertrand, dit collège d'Autun, rue St-André-des-Arts
23 février 1342
Vaugirard est érigé en paroisse [Notre-Dame].
27 novembre 1342
Foulques de Chanac succède à Guillaume de Chanac comme évêque de Paris.
Avril 1343
Le pape Clément VI approuve l'érection de la chapelle de St-Julien-des-Ménestriers.
2 août 1343
Olivier de Clisson est décapité aux Halles.
29 novembre 1343
Dix chevaliers bretons du parti de Jean de Montfort sont décapités.
30 novembre 1343
Le duc Eudes de Bourgogne arrive à Paris.
3 décembre 1343
Enterrement aux Jacobins du cour de Philippe d'Évreux, roi de Navarre.
11 mars 1345
Ordonnance royale pour la réforme du Parlement qui devient permanent.
19 juin 1345
Le patronage des paroisses de Saint-André et de Saint-Côme revient à l'Université.
Juillet 1345
Le prévôt des marchands Jean Pizdoue est anobli par le roi Philippe le Long.
6 octobre 1345
Les Parisiens accordent au roi une aide de 28 000 livres pour financer ses troupes.
2 février 1346
Ouverture des États de langue d'oïl.
Mars 1346
Nouvelle aide financière des Parisiens pour l'armée du roi.
Juillet 1346
L'inquiétude grandit à l'approche des troupes d'Édouard III, le roi d'Angleterre.
12 août 1346
Le roi ordonne la destruction de maisons bâties trop près des remparts.
15 août 1346
L'annonce du départ du roi dans la nuit entraîne un début de panique.
Fin août 1346
L'annonce de la défaite de Crécy provoque la colère des Parisiens.
20 février 1347
Expulsion des Lombards pratiquant l'usure à Paris.
24 juillet 1347
Consécration de la nouvelle chapelle du collège de Sorbonne.
25 octobre 1347
Arrestation et emprisonnement de Pierre des Essarts, maître des Comptes.
14 novembre 1347
Ouverture des États qui décideront d'une aide financière au roi.
24 décembre 1347
Les États accordent au roi des subsides sous certaines conditions.
1348
Fondation du collège des Trois-évêques [de Cambrai], rue de l'Hôpital.
Début 1348
Pierre des Essarts est libéré de prison contre une amende de 50 000 livres.
22 février 1348
Le prévôt fait crier à Paris la nouvelle ordonnance du roi contre les blasphémateurs.
23 juillet 1348
Adam de Hourdain, conseiller du roi, est pendu au gibet, condamné pour corruption.
Fin août 1348
La peste commence à faire des victimes dans Paris.
7 février 1348
Le prévôt impose aux Parisiens de transporter leurs ordures à la voirie.
Mai 1349
Au plus fort de l'épidémie de peste, le Conseil royal décide de quitter Paris.
25 juillet 1349
Foulques de Chanac, évêque de Paris, meurt de la peste.
29 août 1349
Mort de Jean Justice, conseiller du roi. Ses biens iront à la fondation d'un collège.
Septembre 1349
Mort de Pierre des Essarts. Son gendre Étienne Marcel refuse sa succession.
12 septembre 1349
Audoin Aubert est évêque de Paris.
Janvier 1350
On constate enfin une décrue de l'épidémie de peste.
23 août 1350
On apprend la mort du roi Philippe VI à Nogent-le-Roi.
17 octobre 1350
Le roi Jean II fait son entrée solennelle dans la capitale et se rend à Notre-Dame.
16 novembre 1350
Exécution du connétable Raoul de Brienne, comte d'Eu, à l'hôtel de Nesle.
25 décembre 1350
Pierre de la Forêt succède à Audoin Aubert comme évêque de Paris.
Janvier 1351
Grande ordonnance royale sur les prix et les salaires.
8 février 1351
Ouverture des États au Parlement pour traiter des problèmes financiers du royaume.
16 février 1352
Jean de Meulan succède à Pierre de la Forêt comme évêque de Paris.
17 février 1352
Le roi réhabilite Pierre des Essarts et fait rembourser l'amende perçue en 1347.
Juillet 1353
Fondation du collège de Mignon, rue des Petits-Champs.
15 septembre 1354
Le roi Jean quitte Paris.
26 septembre 1355
Ordonnance royale qui reporte à Pâques prochain le paiement des gages des officiers.
9 octobre 1355
Convocation des États généraux pour le 30 novembre.
2 décembre 1355
Étienne Marcel s'impose dès la première séance des États.
Janvier 1356
Les États généraux accordent un impôt de 8 deniers par livre sur toutes les ventes.
1er mars 1356
Nouvelle session des États pour constater que l'impôt rentre mal.
5 avril 1356
Charles de Navarre, arrêté à Rouen par le roi, est enfermé au Louvre puis au Châtelet.
8 mai 1356
Ouverture d'une nouvelle session des États.
26 mai 1356
Clôture des États. Une ordonnance modifie la perception de l'impôt.
Fin septembre 1356
La nouvelle du désastre de Poitiers provoque une émotion considérable à Paris.
29 septembre 1356
De retour à Paris, le dauphin Charles convoque les trois États.
4 octobre 1356
Nicole Oresme devient grand maître du collège de Navarre.
15 octobre 1356
Étienne Marcel et la municipalité vont faire construire un mur pour protéger Paris.
17 octobre 1356
Nouvelle session des États. Robert le Coq, évêque de Laon, mène les débats.
31 octobre 1356
Une délégation présente - en vain - au dauphin les exigences de l'assemblée.
2 novembre 1356
Le dauphin dissout les États et quitte Paris.
3 novembre 1356
Aux Cordeliers, violent discours de Robert le Coq contre les conseillers du roi.
10 décembre 1356
Les Parisiens sont exaspérés par la nouvelle ordonnance dévaluant la monnaie.
12 décembre 1356
Etienne Marcel demande au comte d'Anjou que cette décision soit annulée.
14 janvier 1357
Le dauphin Charles, de retour de Metz, fait son entrée à Paris.
19 janvier 1357
Discussions serrées entre le dauphin et Étienne Marcel au sujet des monnaies.
20 janvier 1357
Charles renonce à la nouvelle monnaie et éloigne ses conseillers les plus décriés.
5 février 1357
Nouvelle session des États généraux aux Cordeliers. Les Parisiens s'imposent.
3 mars 1357
Les États accordent au dauphin une aide financière dont elle contrôlera la répartition.
5 avril 1357
Le roi Jean, prisonnier, informe les Parisiens qu'un traité avec les Anglais est conclu.
30 avril 1357
Malgré l'interdiction du roi Jean, une nouvelle session des États est ouverte.
7 juillet 1357
Etienne Marcel achète la Maison aux Piliers pour y fixer la prévôté des marchands.
15 août 1357
Le dauphin fait dire à Étienne Marcel et aux échevins qu'il veut gouverner seul.
15 octobre 1357
Le dauphin se voit obligé de convoquer à nouveau les États généraux.
7 novembre 1357
Ouverture d'une session des États aux Cordeliers.
17 novembre 1357
Fondation du collège de Boncourt, rue Sainte-Geneviève.
29 novembre 1357
Le roi de Navarre libéré est conduit à l'abbaye Saint-Germain-des-Prés.
30 novembre 1357
Charles le Mauvais s'adresse aux Parisiens au Pré-aux-Clerc où il est acclamé.
3 décembre 1357
Une délégation parisienne demande au dauphin de se réconcilier avec le Mauvais.
13 décembre 1357
Charles le Mauvais quitte Paris.
11 janvier 1358
Aux Halles, le dauphin s'adresse aux Parisiens pour les rassurer.
12 janvier 1358
A l'hôpital Saint-Jean, Étienne Marcel et le dauphin tentent chacun de convaincre.
13 janvier 1358
Le dauphin convoque au palais les Corps des métiers pour s'assurer de leur fidélité.
14 janvier 1358
Ouverture d'une nouvelle session des États aux Cordeliers.
23 janvier 1358
Les États se terminent par un accord sur le produit des impôts.
24 janvier 1358
A la suite d'une querelle d'argent, le changeur Perrin Marc tue le trésorier Jean Baillet.
24-25 janvier 1358
De nuit, le prévôt force les portes de Saint-Merry pour en extraire Perrin Marc.
25 janvier 1358
Perrin Marc est mutilé puis pendu à Montfaucon sur ordre du dauphin.
26 janvier 1358
L'évêque de Paris obtient la restitution du corps du supplicié.
27 janvier 1358
Perrin Marc et Jean Baillet sont inhumés par leurs partisans respectifs.
27 janvier 1358
Arrivée à Paris des envoyés du roi Jean qui font connaître les clauses du traité de paix.
11 février 1358
Nouvelle session des États. La noblesse n'y participe pas.
21 février 1358
Les États modifient la répartition de l'impôt voté le 3 mars 1357.
22 février 1358
La foule, menée par Étienne Marcel se rassemble à Saint-Éloi puis envahit le Palais.
22 février 1358
Les maréchaux de Champagne et de Normandie sont tués sous les yeux du dauphin.
23 février 1358
Au couvent des Augustins, Étienne Marcel justifie l'assassinat des maréchaux.
24 février 1358
Au Parlement, le dauphin promet de faire respecter l'ordonnance du 3 mars 1357.
26 février 1358
Retour du roi de Navarre. Étienne Marcel lui demande son appui.
12 mars 1358
Un accord est conclu entre le dauphin et Charles de Navarre.
14 mars 1358
Le dauphin Charles prend officiellement le titre de régent du royaume.
25 mars 1358
Charles, maintenant régent, quitte Paris pour Senlis.
Fin mars 1358
Une troupe de Parisiens en armes partent à Corbeil se confronter à l'armée du régent.
10-18 avril 1358
Étienne Marcel et le régent s'opposent par lettres et délégations interposées.
18 avril 1358
Les hommes de d'Étienne Marcel saisissent de nombreuses armes au Louvre.
2 mai 1358
Réunie aux Mathurins, la Faculté des Arts opte pour l'envoi de négociateurs au régent.
4 mai 1358
Le roi de Navarre rentre à Paris avec ses troupes.
5 mai 1358
Étienne Marcel, appuyé par Charles le Mauvais, rejette l'accord obtenu par la Faculté.
14 mai 1358
Regnaud de Douy offre des orgues à l'église Saint-Séverin.
29 mai 1358
Exécution de Jean Perret et Thomas Fouquant accusés de comploter pour le dauphin.
9 juin 1358
Des Parisiens, associés aux Jacques, sont écrasés devant Meaux.
14 juin 1358
Étienne Marcel ouvre les portes de Paris à Charles le Mauvais, roi de Navarre.
15 juin 1358
Charles de Navarre est nommé capitaine de Paris.
8 juillet 1358
La reine Jeanne de Boulogne favorise un accord entre le régent et Charles le Mauvais.
9 juillet 1358
Étienne Marcel refuse d'entériner l'accord.
11 juillet 1358
Au Petit-Bercy, les troupes du régent repoussent des Parisiens sortis en armes.
19 juillet 1358
Faute d'argent pour ses troupes, le régent accepte de lever le siège de Paris.
21 juillet 1358
Une violente rixe oppose des Parisiens à des mercenaires anglais du roi de Navarre.
22 juillet 1358
Place de Grève, la foule réclame la mort des mercenaires anglais prisonniers.
23-27 juillet 1358
On sent chez les Parisiens un revirement en faveur du régent, contre le Mauvais.
27 juillet 1358
Étienne Marcel parvient à faire libérer les Anglais prisonniers.
31 juillet 1358
Étienne Marcel est tué à la porte Saint-Antoine par Jean Maillard et ses hommes.
2 août 1358
Retour du dauphin à Paris. Il promet le pardon aux habitants.
4 août 1358
Plusieurs traitres et rebelles sont exécutés aux Halles.
10 août 1358
Des lettres générales de rémission sont accordées aux Parisiens.
25 octobre 1358
Colère des Parisiens après l'arrestation de vingt partisans d'Étienne Marcel.
2 novembre 1358
Le prieuré Saint-Éloi est autorisé à établir une boucherie à la porte Baudoyer.
Fin novembre 1358
Les suspects arrêtés le 25 octobre sont tous libérés.
25 mai 1359
Les États à nouveau réunis refusent de ratifier le traité de paix du roi Jean.
7 avril 1360
Le roi d'Angleterre et son armée occupent plusieurs villages au sud de Paris.
13 mai 1360
Les Parisiens payent 24 000 écus aux Anglais pour le rachat de dix forts près de Paris.
15 novembre 1360
On annonce que le Conseil du roi a décidé l'abolition générale des impôts.